,

Arrestation d’opposants : le tweet d’un élu français indigne au Sénégal

Les multiples interpellations des personnalités politiques de l’opposition sénégalaise ont amené un parlementaire français à réagir. Il s’agit en effet d’Olivier Faure, premier secrétaire du parti socialiste en France, qui s’est fendu d’un tweet dans lequel il demande la libération de plusieurs députés de l’opposition au Sénégal notamment Déthié Fall et Mame Diarra Fam, arrêtés au cours de la manifestation du 17 juin dernier. « Liberté de manifester entravée » et une « justice instrumentalisée » au Sénégal, a-t-il écrit tout en estimant que la démocratie sénégalaise est bafouée.

« À quand la fin de ce néocolonialisme mental »

Il n’a cependant pas fallu longtemps pour que les personnalités politiques proches du pouvoir réagissent au tweet d’Olivier Faure. « À quand la fin de ce néocolonialisme mental qui vous autorise à vous mêler des affaires internes de notre pays ? » a demandé Pape Mahaw Diouf, porte-parole de la coalition présidentielle Benno Book Yaakar. Notons que ce n’est pas la première fois que l’arrestation des députés de l’opposition sénégalaise fait la une de la presse. Ces derniers avaient bénéficié du soutien de plusieurs de leurs homologues dont le député Théodore Monteil de la coalition Aar Sénégal.

Publicité

Au cours d’une conférence de presse, il avait déploré les conditions d’arrestation des parlementaires de la coalition Yewwi.  « Cheikh Abdou Bara Doli a été arrêté en flagrance, et envoyé en instruction. Alors que le député ne peut être arrêté sous cette forme sans la levée de son immunité parlementaire. Déthié Fall aussi est arrêté sur la VDN, alors que la manifestation était prévue à la Place de l’Obélisque, de même que Mame Diarra Fall, arrêtée chez Barthélémy Dias » avait-il déclaré entre autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *