, ,

Trafic de faux médicaments au Bénin: deux femmes déposées en prison

Ce mercredi 20 Juillet, deux femmes ont été interpellées par la police républicaine dans l’arrondissement de Gninsy dans la Commune de Pèrèrè, département du Borgou, pour  la vente de faux médicaments. Lors de leur interrogatoire, les deux dames sont passées aux aveux. Elles ont confessé qu’elles mènent cette activité avec le soutien d’un ancien élu local, un agent de la police républicaine et un pharmacien.

Les deux vendeuses de produits prohibés versent en compensation chaque mois une somme de 100.000 francs CFA à leurs complices. L’argent est remis à l’élu local qui se charge de le remettre à l’agent de police via le pharmacien. Les deux femmes seront présentées au procureur de la République dans les jours à venir. Quant au pharmacien et à l’élu local, ils sont actuellement en cavale.

Publicité

2 réponses

  1. Avatar de Anonyme
    Anonyme

    L’ignorance est notre problème majeur. On ne trouve pas ces faux médicaments dans les pays Européens, nulle part au monde. Pourquoi c’est en Afrique que ce fléau de faux médicaments est si rampant?

  2. Avatar de Mike
    Mike

    Publiez tous les noms !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité