La Chine annonce une révolution dans la communication sous-marine

Il est désormais possible à un sous-marin de maintenir la communication avec un drone sur plus de 30 000 km². C’est du moins l’innovation qui aurait été faite par des chercheurs chinois. Selon ces scientifiques, ils ont réussi à développer et à tester la technologie dans les profondeurs de la mer de Chine méridionale. A en croire l’étude de l’équipe du nord-ouest de la Chine, un appareil d’écoute a capté des signaux sonores à 105 km de distance à une profondeur de 200 mètres lors d’un test sur le terrain dans un passage important pour les sous-marins.

On retient que selon les chercheurs, malgré les grands bruits de fonds les messages cryptés ne contenaient aucune erreur. Initialement, les technologies existantes ne permettaient que la communication à une distance inférieure à 10 km. Au cours de l’année écoulée, des chercheurs sud-coréens avaient mené une expérience sur le même sujet. On retient par exemple de cette expérience qui a été faite à l’aide d’hydrophones britanniques qu’un taux de transmission de 128 bps a été enregistré sur une distance de 20 km.

Publicité

Efficacité et performance

La qualité du signal dépend de la distance selon cette expérience. Selon les déclarations du professeur scientifique principal du projet Liu Songzuo, de l’Université d’ingénierie de Harbin, les résultats de l’expérience en mer de Chine méridionale ont prouvé « l’efficacité et les bonnes performances » de la nouvelle technologie pour augmenter la portée et l’efficacité des communications sous-marines. Notons que les scientifiques ont mené l’expérience sur un fond marin profond de 3 800 mètres situé entre les îles Dongsha contrôlées par Taïwan, connues à Taïwan sous le nom de Pratas, et les îles Paracel très disputées, connues en Chine continentale sous le nom de Xisha.

Une réponse

  1. Avatar de Mike
    Mike

    Intéressant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *