«Nouvelle cocaïne»: il meurt en pleine relation sexuelle après en avoir consommé

Dans l’après-midi de ce lundi 5 septembre à Paris en France, un homme est décédé en pleine relation sexuelle avec son partenaire. Selon les révélations qui ont faites sur cette situation, le quadragénaire aurait fait une overdose dans son appartement de la rue Carpeaux à Paris (XVIIIe). Au cours de l’ébat, l’homme aurait commencé par avoir des convulsions. L’appel lancé par son partenaire aux secours n’aura pas permis de le sauver.

Le partenaire en garde à vue

L’interrogatoire du partenaire par la police aura permis de savoir que le défunt avait consommé une dose non négligeable de la « nouvelle cocaïne » encore appelée 3-MMC. Le partenaire se serait rendu dans l’appartement du défunt avec au total de 10 g de 3-MMC. La fouille de l’appartement a permis de retrouver 3g de 3-MMC sur les lieux. Le partenaire du défunt a été placé en garde à vue à la brigade de stupéfiants. En France, l’usage de ce type de drogue, avait l’objet d’une attention particulière de la part de l’Observatoire français des drogues et des tendances addictives (OFDT).

Publicité

Usage presque exclusif des homosexuels

Dans un rapport, l’organisation a fait savoir que la « nouvelle cocaïne » était utilisée « presque exclusivement parmi des hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes ». L’objectif principal était de  « lever les inhibitions et d’augmenter le plaisir ». Quelques années plus tard, l’usage s’est généralisé et a atteint un public assez diversifié. « C’est le nouveau produit de synthèse le plus observé, depuis le début des années 2010, dans les saisies, les collectes et les cas cliniques », a noté dans son rapport l’Observatoire français des drogues et des tendances addictives (OFDT).

2 réponses

  1. Avatar de Paul Ahéhénou
    Paul Ahéhénou

    Avertissement au Sultan qui en fait usage pour augmenter ses performances auprès des mémés alsaciennes.

  2. Avatar de Mike
    Mike

    Une drogue trop efficace…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *