La Russie va acheter des missiles balistiques iraniens selon les USA

La presse américaine révèle que l’Iran va fournir des missiles balistiques à la Russie. Téhéran ne serait pas à son premier coup ayant déjà convoyé des drones vers Moscou; Drones qui ont servi notamment à frapper Kiev. Le Washington post annonce que des émissaires iraniens se seraient rendus à Moscou pour discuter des livraisons de missiles à la Russie de Vladimir Poutine. Les États-Unis à travers ses services de renseignement et la presse constatent un rapprochement certain entre l’Iran et la Russie. Ils soutiennent que Téhéran livre du matériel militaire à la Russie depuis quelque temps.

Le Washington post a annoncé que le gouvernement iranien aurait envoyé le mois dernier des responsables en Russie pour échanger sur les conditions d’augmentation de la quantité d’armes à livrer au Kremlin . Les autorités du Pentagone annoncent des livraisons de missiles balistiques à la suite des drones « kamikazes » convoyés il y a quelques semaines. Ces missiles selon le renseignement seraient de type sol-sol. Après les États-Unis, l’Ukraine a également révélé que l’Iran se prépare à fournir à son allié, «une cargaison de missiles balistiques Fateh-110 et Zolfaghar capables de frapper des cibles à des distances de 300 et 700 kilomètres ». Cependant, Téhéran a toujours réfuté les accusations.

Publicité

La guerre semble prendre une autre tournure. Elle mobilise des soutiens de part et d’autre. Si l’Ukraine a la sympathie de pratiquement tous les pays du monde, la Russie ne reste pas sans soutien. La plupart se limitant à des condamnations, certains sont plus actifs dans leur soutien. La France s’est affichée en offrant une formation aux soldats ukrainiens et les États-Unis ont amplifié les sanctions contre la Russie. De son côté, Vladimir Poutine peut compter sur certains pays à l’instar de la Corée du Nord dans sa conquête de certains territoires ukrainiens.

2 réponses

  1. Avatar de (@_@)
    (@_@)

    L’OTAN ne porte pas les mêmes menaces pour Kiev que celles de ses « alliés » pour la Russie de demain
    On a l’impression que POUTINE fait remonter le temps à la Russie, en marche arrière.

    D’abord ses armes « miraculeuses » qu’il ne peut produire qu’en quelques unités (Sukhoï su-57, missiles hypersoniques). Comme Hitler avec ses 1ers avions à réaction (Messerschmitt Me 262 & 163 Komet) et les missiles V2 de Von BRAUN

    Maintenant avec ses drones iraniens, qu’il utilise comme les V1 qui bombardaient Londres pour terroriser les populations, alors que sur le terrain les nazis se faisaient ratatiner

    Curieux cette convergence… acculé il traite avec les futurs problèmes pour la Russie :

    – la Chine qui louche sur les territoires riches et vides d’extrême orient russe (Sibérie, …)

    – Les mollah Iraniens, qui tenteront à un moment d’exporter leur subversion théocratique dans les républiques musulmanes de Russie

    La leçon reçue par les américains de Ben LADEN et de ses moudjahidines, qui les ont créés et fait grandir ne semble pas avoir été retenue en Russie.

    \\\\ ///
    (@_@)

  2. Avatar de Nft
    Nft

    Et Alors ?

    L`otan fournit de armes A au rgime Nazi de Kiev non?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *