,

Migrants: l’Italie fustige la France à propos de l’océan viking

L’Italie a dénoncé ce vendredi 11 novembre 2022 les mesures de coercition prises par l’Etat français à son encontre suite à son refus d’accueillir le navire humanitaire Océan Viking. Ce navire qui transportait 230 migrants a dû accoster à Toulon en France. La nouvelle cheffe du gouvernement français Georgia Meloni fustige cette attitude de son voisin et rappelle que son pays a déjà accueilli des dizaines de milliers de migrants. L’Italie et la France ne s’entendent pas sur la politique de l’immigration avec l’arrivée Geogia Meloni à la tête du conseil italien.

La dirigeante de l’extrême droite qui mène une politique d’immigration très dure connait un accrochage avec son voisin français. Le gouvernement a pris des mesures contre l’Italie après qu’elle ait refoulé le navire humanitaire Ocean Viking. Le port de Toulon a accueilli le navire et « un tiers » des passagers migrants seront « relocalisés » en France. Georgia Meloni a fustigé une « agressive, incompréhensible et injustifiée » de la part de la France. « J’ai été très marquée par la réaction agressive du gouvernement français qui est incompréhensible et injustifiée. Je crois qu’il faut mettre en parallèle deux chiffres : l’Ocean Viking est le premier navire de l’ONG à accoster en France, avec 230 migrants. Cela a suscité une réaction très dure contre l’Italie, qui a pour sa part permis à 90 000 migrants de débarquer », a-t-elle déclaré au cours d’une grande conférence de presse. La cheffe du gouvernement italien a tenu à repréciser qu’elle entend gérer autrement la question de l’immigration. « Nous ne sommes plus en mesure de nous en occuper et nous avons un mandat pour nous en occuper de manière différente », a-t-elle ajouté.

Publicité

Georgia Meloni a été élue le mois dernier sur la base d’une campagne anti-immigration. Par le passé, elle dénonçait la politique des gouvernements antérieurs qui accueillaient des milliers de migrants. Elle veut réduire le nombre d’entrées sur le territoire car précise-t-elle « il n’est écrit dans aucun accord » que l’Italie doit être « le seul port possible de débarquement en Méditerranée ». Elle ne comprend pas la brouille avec la France pour quelques centaines de migrants refoulés. « Hier, six cents personnes ont débarqué en Italie. Et pour 234 personnes, les relations diplomatiques sont rompues ? Quelque chose ne fonctionne pas. Ce n’est pas intelligent de se disputer avec la France, l’Espagne, la Grèce, Malte ou avec d’autres pays. Je veux chercher une solution commune » a-t-elle souligné. Elle rassure néanmoins ses pairs européens de son envie de privilégier une solution commune.

Une réponse

  1. Avatar de The Atlantean
    The Atlantean

    Le continent africain ne fout rien pour garder ses enfants sur le continent. Le temps des familles nombreuses est devenu désuet à nos jours. Un, deux enfants à la rigueur trois enfants, ce qui permettra aux pères et mères de donner une éducation équitable à leurs enfants pour éviter de devenir des victimes dans les bateaux de scours refoulés de port en port. C’est malheureux mais c’est le drame qui se produit depuis dans années et aucun président africain ne semble se soucier du drame.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité