Batteries: la Chine annonce une révolution au sodium

La Chine est devenue depuis quelques années un mastodonte du domaine de la technologie. Pour de nombreux spécialistes, l’empire du milieu sera en mesure de surpasser les États-Unis en ce qui concerne les innovations technologiques. En Chine, on retrouve quelques-unes des inventions les plus incroyables du monde. Le savoir-faire chinois est présent dans tous les domaines, notamment celui de l’automobile. Les voitures électriques représentent l’avenir de ce secteur et les plus grands groupes automobiles rivalisent d’ingéniosité pour proposer des prototypes qui vont s’imposer sur le marché.

La voiture électrique reste encore inaccessible pour bon nombre de personnes à cause de son prix. Pour la rendre plus accessible, il faudra du temps. Les prévisions planche sur une durée de plusieurs décennies, car la technologie est assez complexe. CATL, la compagnie chinoise de technologie vient de déjouer tous les pronostics avec une révolution qui va changer beaucoup de chose dans l’univers automobile. Dans le but de proposer des voitures et appareils électriques à très faible coût, CATL développe des batteries non pas au lithium, mais au sodium. Mis à part la Chine, dans aucun autre pays l’on avait pensé à une batterie au sodium pour faire fonctionner les voitures électriques.

Publicité

À la différence du lithium qui est très rare, le sodium est présent en grande quantité dans les entrailles de la Terre. Au vu de l’abondance de la matière première, on comprend mieux pourquoi le prix de ce modèle de voiture électrique sera moins élevé. Il faudra patienter pour atteindre les performances des batteries au lithium, mais cette trouvaille chinoise va offrir de nouvelles perspectives pour l’industrie automobile et bien d’autres secteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *