Berlusconi promet des prostituées aux joueurs de Monza, son club

Le président du club italien Monza, Silvio Berlusconi a fait une promesse embarrassante à ses joueurs lors d’un dîner de Noël. Il a en effet promis d’apporter des prostituées dans le vestiaire si le club battait des grands clubs tels que la Juventus ou le Milan AC. Sa déclaration micro en main a été relayée dans une vidéo dans les médias italiens. L’ancien président du conseil italien a été critiqué par l’opposition pour sa déclaration.

Silvio Berlusconi est réputé pour ses déclarations controversées. Il en a fait une nouvelle qui passe en boucle sur les médias italiens. C’était à l’occasion d’un diner offert à son club Monza ce mardi 13 décembre 2022 où il a fait une promesse inédite à ses joueurs. Silvio Berlusconi a notamment annoncé à ses joueurs qu’il leur promet un « car de prostituées » en cas de bonnes performances contre les grandes équipes. C’est pour lui, une manière de motiver ses joueurs. « Moi, j’y ai ajouté une motivation supplémentaire, parce que j’ai dit aux joueurs : la Juventus, l’AC Milan, etc., arrivent maintenant et si vous gagnez contre une de ces grandes équipes, je vous amène dans le vestiaire un car de prostituées » explique-t-il. Mais de nombreux médias et des personnalités politiques n’ont pas apprécié cette promesse. La Gazzetta dello Sport et l’agence italienne Ansa la qualifient de malheureuse. L’allié de la présidente du conseil italien, Giorgia Meloni a été vivement critiqué par l’opposition de gauche avec en tête d’affiche Laura Boldrini. L’ex-présidente de la Chambre des députés a donné son opinion sur Twitter. « Des paroles indignes, encore plus ignobles quand elles sont prononcées par un sénateur de la République et un chef de parti », a-t-elle écrit.

Publicité

Silvio Berlusconi n’est pas un novice dans le football. Il a connu du succès avec le Milan AC dans les années de gloire du club. Il a notamment été propriétaire des Rossoneri de 1986 à 2016 soit 30 ans où il a gagné de nombreux titres nationaux et internationaux. Après la cession du club milanais à un groupe chinois, il a racheté Monza, un club lombard en 2018 alors en deuxième division. Le président a impulsé sa culture de la gagne à son nouveau bébé qui a réussi à monter en Série A la saison dernière. Il dispute cette saison l’élite pour la toute première fois de son histoire. Logiquement, Monza est à la traîne et Silvio Berlusconi a décidé de sortir le grand jeu. Il a nommé Raffaele Palladino comme nouvel entraîneur à la tête du club en septembre dernière et la promesse d’un car de prostituées semble être le deuxième grand jeu qu’il sort pour aider le club.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *