Bombardement: un proche de Poutine blessé à Donetsk

La guerre en Ukraine se poursuit près de dix mois après son démarrage. Chaque camp impliqué dans le guerre poursuit les bombardements de certaines régions pour tenter de faire pencher la balance de son côté. Depuis quelques heures, des médias occidentaux rapportent qu’un proche de proche a été blessé dans un bombardement à Donetsk. Dmitri Rogozine, ancien vice-premier ministre russe et proche du patron du Kremlin Vladimir Poutine a affirmé sur la messagerie russe Telegram.

Un proche du chef du Kremlin Vladimir Poutine a été blessé à l’omoplate droite lors d’un bombardement à Donetsk. L’information fait le tour de la toile depuis quelques heures. «J’ai une blessure, un fragment métallique de 3×4 mm entré au-dessus de l’omoplate droite. Il y aura une opération. Plusieurs autres personnes proches de moi ont été blessées », a écrit Dmitri Rogozine, l’ancien vice-premier ministre russe jeudi sur sa chaîne Telegram. Selon les médias qui rapportent l’information, il a été pris en charge par un hôpital de la région et doit être opéré.

Publicité

Selon Tass, l’agence de presse russe, les médecins de la République Populaire de Donetsk (RPD) ont affirmé avoir fourni une assistance médicale à Dmitri Rogozine. «Son état est satisfaisant», a confié l’assistant du blessé. «Selon les conclusions des médecins, un fragment de mine qui s’est logé dans sa colonne vertébrale ne peut être retiré. Dmitri Rogozine refuse d’être évacué vers des structures médicales dans d’autres régions de Russie tant que l’état des autres blessés n’est pas stabilisé», a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité