Énergie: l’Europe face à de grandes difficultés en 2023 ?

L’agence internationale de l’énergie (AIE) a alerté sur le manque important de gaz dont l’Europe pourrait souffrir en 2023. En effet, d’après Fatih Birol, président de l’AIE, si le continent est actuellement parvenu à remplir ses réserves de gaz pour faire notamment face à la période hivernale, les choses pourraient ne pas être faciles l’année prochaine. En effet, lors d’une conférence de presse avec la commission européenne, le lundi 12 décembre 2022, le patron de l’AIE a fait savoir que l’Europe manquera de 30 milliards de mètres cube de gaz pour l’hiver prochain. Et là, il ne s’agit que du scénario optimiste, qui s’appuie sur les politiques européennes d’économie d’énergie.

Pas de gaz pour 2023

En ce qui concerne le scénario pessimiste, Fatih Birol s’attend à 0 mètre cube de gaz, pour 2023, puisque les 30 milliards dont il parlait est essentiellement russe. Cela se produira donc si l’Europe ne continuait pas à chercher d’autres sources d’approvisionnement en gaz. Notons que la problématique du gaz russe avait été évoquée suite à l’offensive en Ukraine lancée par le président Vladimir Poutine. Le gaz provenant de la Russie fait l’objet de sanctions internationales. Face à cette situation, les Etats-Unis ont proposé du gaz, dont le prix avait été qualifié d’élevé par l’Allemagne, quelques mois plus tôt.

Publicité

Dans une interview accordée au journal régional allemand NOZ, Robert Habeck, ministre de l’économie avait fustigé cette situation. Selon ses dires, les nouveaux prix entraînent beaucoup de problèmes. « Certains pays, y compris des pays amis, atteignent parfois des prix astronomiques [pour leur gaz]. Bien sûr, cela entraîne des problèmes dont nous devons parler » avait-il indiqué tout en ajoutant que : « Les États-Unis nous ont contactés lorsque les prix du pétrole ont grimpé en flèche, et les réserves nationales de pétrole en Europe ont été exploitées en conséquence. Je pense qu’une telle solidarité serait également bonne pour réduire les prix de l’essence ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *