Est-ce normal de cuisiner pour sa copine ? Un nigérian s’interroge sur la toile

En Afrique, il est bien ancré dans les mentalités que l’homme ne cuisine pas pour sa femme, c’est d’ailleurs presqu’interdit dans certaines cultures. Un pur paradoxe sous d’autres cieux où ce n’est pas souvent le cas. Ce sujet bien connu de tous  est en pleine discussion en ce moment sur la toile nigériane. En effet, un enseignant nigérian du nom de Peter Thomas a raconté avoir cuisiné pour sa copine lorsqu’elle lui a rendu visite. Il va alors en faire part à l’un de ses amis et se faire traiter d’esclave en retour par celui-ci. L’homme pour connaître l’avis du grand nombre, a donc décidé d’amener le débat sur la toile.

La présente situation illustre bien la réalité africaine qui refuse au sexe masculin de faire la cuisine et encore moins pour une femme. Cet enseignant qui a décidé de faire la différence, s’est fait traiter d’esclave. Beaucoup s’attendent à cette réaction. D’aucuns diront qu’il est bien normal que l’ami réagisse ainsi. En effet, selon les habitudes africaines, il n’est pas courant qu’un homme fasse ce genre de choses. Cette mentalité a d’ailleurs traversé les dernières décennies et ne date pas d’aujourd’hui. Ce n’est plus un secret. Les belles mères africaines sont bien collées à cette évidence et en font d’ailleurs leur choux gras: l’homme n’a pas sa place à la cuisine. En Afrique, pour la majorité, l’homme qui marque la différence, est soit envoûté, soit l’esclave de sa femme, comme le prétend l’ami de l’enseignant.

Publicité

Changer de mentalité

Pourtant, il serait idéal d’aller au-delà de cette réalité. Est-ce normal de cuisiner pour sa femme ? Cette question préoccupe plus d’un et un sérieux sondage a été même fait par les spécialistes pour connaître l’opinion dominante. Il en ressort que l’homme parfait pour la femme est celui qui participe aux travaux ménagers. C’est un spécimen rare que recherche la femme. Il faut dire qu’il s’agit d’un facteur clé qui fait fonctionner un foyer diront les experts du domaine. Avis donc aux hommes. Cuisiner pour sa femme peut-être la clé du bonheur. Cependant, pour ceux qui sont d’avis contraire, le débat reste ouvert.

2 réponses

  1. Avatar de Aziz le sultan
    Aziz le sultan

    Ce n est pas le macho..la foudre…qui fera ça..
    Un petit dictateur..contre..le genre
    Prudentio.sera contente

  2. Avatar de (@_@)
    (@_@)

    Avis donc aux hommes.
    Tu l’a décidée à passer : prépare un petit truc vite fait, bien fait, avec un dessert accompagné d’une bonne bouteille mise au frigo (en option si tu peux)….

    Et prépare la casserole 🙂 🙂

    Foi d’animal

    \\\\ ///
    (@_@)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires