France: une femme dans le coma après avoir été agressée par son ex

En France, une jeune femme est entre la vie et la mort après avoir subi une violente agression mercredi à Blois. L’auteur de ces sévices n’est autre que son ancien compagnon qui a reconnu les faits. L’homme âgé de 27 ans a été arrêté à Plaisir dans les Yvelines le jeudi dernier. Il dit avoir voulu des « explications » après que la jeune femme de 24 ans ait décidé de rompre avec lui. Déjà connu de la « justice pour des faits de violences », le jeune homme a reconnu avoir battu son ex-compagne, en lui donnant plusieurs coups de pied « d’écrasement » dans la tête. La victime s’était présentée au commissariat de Blois peu avant l’agression pour déposer une plainte.

« Violence, menace et harcèlement »‘

C’est du moins ce qu’a indiqué la préfecture de Loir-et-Cher hier vendredi dans un communiqué. Les agents lui avaient demandé de revenir un peu plus tard. Entre-temps, son ex-compagnon, qui nie avoir l’intention de la tuer, a eu le temps de la passer à tabac. Le préfet du Loir et Cher a saisi l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) pour « connaître précisément les conditions dans lesquelles la victime avait été peu de temps avant les faits, accueillie au commissariat de Blois et invitée à se représenter le lendemain ».

Publicité

Elle souffre « de lésions hémorragiques cérébrales majeures »

Selon la procureure de la République de Blois, Charlotte Beluet, la victime avait préparé un dossier afin de déposer plainte contre son ancien compagnon, qu’elle accusait de « violence , de menace et de harcèlement »‘. Selon l’entourage de celle-ci, sa relation avec son copain a commencé en août et elle a décidé d’y mettre un terme dans ce mois de décembre. Admise à l’hôpital de Tours après l’agression, la jeune femme de 24 ans a été placée dans le coma. Son pronostic vital était engagé. Elle souffre de « lésions hémorragiques cérébrales majeures », indique un examen médicolégal réalisé le mercredi dernier. Dans un communiqué, le parquet qualifie son pronostic vital de « sombre ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *