Jésus : le tombeau de Salomé, sa sage-femme, dévoilé en Israël

La grotte funéraire de Salomé, l’une des sages-femmes présentes à la naissance de Jésus, a été ouvert au public. C’est ce mardi 20 décembre 2022, que le site a été dévoilé par les autorités israéliennes. Selon les informations de la presse israélienne, il s’agit de « l’une des grottes funéraires les plus impressionnantes » de tout le pays. La nouvelle a été confirmée par Zvi Firer, archéologue de l’Autorité israélienne des Antiquités (IAA). Dans une interview accordée au média Times of Israël, il a déclaré que : « Selon une tradition chrétienne, Salomé était la sage-femme de Bethléem, qui a été appelée à participer à la naissance de Jésus ».

La découverte du site remonte à 40 années plus tôt

« Elle ne pouvait pas croire qu’on lui demandait de mettre au monde le bébé d’une vierge, et sa main est devenue sèche et n’a été guérie que lorsqu’elle a tenu le berceau du bébé » a-t-il ajouté. Il faut dire que la découverte du site remonte à 40 années plus tôt. Elle avait été faite dans la forêt de Lachish, par des pilleurs d’antiquité. Notons que plusieurs objets ont été trouvés dans la grotte, dont plusieurs dizaines de lampes d’huile intactes, plus précisément dans une zone identifiée comme un petit marché dans la cour.

Publicité

D’après les précisions des directeurs des fouilles : « Nous avons trouvé des centaines de lampes complètes et cassées datant des 8e et 9e siècles ». « Les lampes servaient peut-être à éclairer la grotte, ou étaient utilisées dans le cadre des cérémonies religieuses, de la même manière que les bougies sont distribuées aujourd’hui sur les tombes et dans les églises » ont-ils souligné. Pour rappel, ces découvertes interviennent plusieurs années après qu’une probable maison d’enfance de Jésus ait été découverte par l’archéologue britannique Ken Dark dans la ville de Nazareth. Il s’agit d’un amas de pierres et de mortiers, qui daterait du premier siècle de notre ère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires