,

RDC: 272 civils tués dans le nord-est

Les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) ont massacré 272 civiles dans le village de Kishiche dans le Nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), a annoncé Reuter se référant aux informations fournies par le gouvernement du pays. Le porte-parole de l’armée congolaise a annoncé le 1er décembre que les rebelles du Mouvement du 23 mars avaient tué le 29 novembre plus de 50 civiles dans le village de Kishiche. 24 heures plus tard, le nombre de morts a dépassé une centaine. Cependant, le jour de l’attaque était aussi le cinquième jour du cessez-le-feu signé par les rebelles et le gouvernement. Les chefs du M23 nient toute implication dans le massacre à Kishiche. Le président de la RDC Félix Tshisekedi a décrété le 3 décembre le deuil national. (Tass)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *