,

RDC: 9 personnes, dont 8 enfants, tuées par des combattants

Au moins neuf personnes ont été tuées dans un village de la province d’Ituri, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), lors d’affrontements communautaires. C’est ce qu’a rapporté l’Agence France-Presse (AFP) mercredi, en citant les autorités locales. Selon elle, un groupe armé a attaqué le village d’Azimini le 19 décembre. Huit enfants ont été tués, plus de 100 maisons ont été brûlées et le bétail volé. Le gouverneur militaire de l’Ituri a dépêché une unité de maintien de l’ordre dans la région.

Ces événements ont constitué un nouvel acte de violence dans l’impasse qui oppose les membres des deux communautés – les agriculteurs Lendu et les pasteurs Hema. Les tensions intercommunautaires entre les peuples Lendu et Hema de la province d’Ituri remontent à 1911. Depuis lors, de nouveaux affrontements ont lieu de temps à autre. Le dernier conflit de ce type a eu lieu entre 1999 et 2007 et s’est déroulé dans le cadre de la deuxième guerre congolaise.

Publicité

Fin 2019, on a recommencé à faire état de troubles et d’attaques mutuelles entre les Lendu et les Hema en raison de différends sur les droits fonciers et de pâturage. Les tentatives des forces gouvernementales pour rétablir l’ordre intercommunautaire se heurtent à la résistance armée des combattants locaux. (Tass)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité