,

Guerre en Ethiopie: 600.000 personnes ont été tuées selon l’UA

Environ 600.000 personnes ont péri dans le conflit armé entre le gouvernement de l’Éthiopie et les insurgés du Tigré dans le nord du pays, a annoncé Olusegun Obasanjo, haut représentant de l’Union africaine (UA) pour la Corne de l’Afrique. « Le nombre des morts se chiffre à environ 600.000« , a-t-il fait savoir dans une interview au journal britannique Financial Times. Tim Vandenbempt, professeur de l’université de Gand qui fait partie du groupe d’enquête sur les crimes au Tigré, souligne que ce chiffre semble réaliste si l’on prend en considération non seulement les victimes des combats, mais aussi ceux qui sont morts de la faim et des maladies.

Selon ses estimations, il s’agit de 200.000 à 300.000 morts sur le champ de bataille et de 300.000 à 400.000 morts civils. L’ombudsman éthiopien Daniel Bekele appelle quant à lui à faire preuve de prudence par rapport à ces chiffres. « Il est probable que nous n’apprendrons jamais le nombre total des morts, a-t-il fait savoir. Il est nécessaire de faire attention afin de ne pas exagérer les pertes des deux côtés. » Selon les autorités éthiopiennes, le conflit a fait de 80.000 à 100.000 morts. (Tass)

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *