,

Biden chez Zelensky: ce qu’ils se sont dits au cours de la visite du président américain

Depuis quelques heures, les médias rapportent que le numéro un américain a effectué une visite surprise à Kiev. Cette visite surprise du numéro un américain est l’occasion pour lui de réaffirmer son soutien aux autorités de Kiev et de critiquer les autorités russes. « C’est très important que le président des États-Unis soit là aujourd’hui, (…) je pense qu’il était important qu’il n’y ait pas de doutes quant au soutien des États-Unis à l’Ukraine, face à l’attaque brutale de la Russie« , a déclaré le successeur de Donald Trump, en visite à Kiev. Son homologue ukrainien a de son côté estimé que la Russie n’avait « aucune chance de gagner » la guerre.

Biden affiche son soutien franc à Kiev au cours d’une visite à son homologue. « Nous sommes là pour soutenir l’Ukraine, et pour soutenir la notion de la démocratie et la défendre, nous allons en discuter et voir ce que l’on pourra offrir à votre population », a affirmé le numéro un américain devant Volodymyr Zelensky au palais présidentiel ukrainien, à Kiev qui a évoqué la liberté de la démocratie par la suite.. « Cela va au-delà de l’Ukraine, cela concerne la liberté de la démocratie », a-t-il insisté. A Kiev, Biden s’est posé comme défense de l’indépendance de l’Ukraine.

Publicité

« Les obus lancés contre les écoles, les orphelinats, c’est barbare. Nous sommes là pour défendre l’indépendance et la souveraineté de votre nation et votre intégrité territoriale« , a lancé le président américain Joe Biden qui s’est rappelé des premières heures de la guerre. « Le monde était sur le point de changer, je m’en souviens comme si c’était hier« , affirme le président Biden. « Le monde attendait la chute de Kiev, (…) peut-être la fin de l’Ukraine. Un an plus tard, Kiev est toujours debout, l’Ukraine est toujours debout, la démocratie est toujours debout, les Américains sont à vos côtés, le monde est à vos côtés« , poursuit-il. 

De son côté Volodymyr Zelensky a dit avoir eu « une conversation qui appuie notre victoire commune » avec son homologue américain. « Aujourd’hui, les négociations furent constructives et importantes », a martelé le président ukrainien qui a affirmé qu’il travaille a renforcer les sanctions contre la Russie de Poutine. « Nous allons renforcer notre défense antiaérienne, nous avons parlé des armes de longue portée et nous allons aborder les questions des armements à fournir à l’avenir. Nous nous attendons à un large apport de soutien militaire à l’Ukraine », a affirmé le président Zelensky qui a vu un signal fort dans cette visite du numéro un américain

« C’est un signal tellement important pour nous, nous en sommes fiers. Merci beaucoup d’être venu« , a estimé le président Zelensky face au président démocrate Joe Biden qui a remercié son homologue pour le « soutien important de la Maison Blanche à l’Ukraine ». « Je pense que c’est un moment réellement historique pour notre pays. Nous devons gagner la guerre, rendre l’Ukraine plus forte« , a-t-il insisté.

13 réponses

  1. Avatar de (@_@)
    (@_@)

    🙂 🙂

    On attend Poutine dans le Donbass s’il est un bonhomme 🙂 🙂

    Mdr !

    \\\\ ///
    (@_@)

    1. Avatar de Benichou
      Benichou

      « ON ATTEND Poutine dans le Donbass s’il est un bonhomme »

      J’en déduis que tu te trouves actuellement dans les tranchées du Donbass ?
      Me trompé-je ou tu te fais des films ?

      1. Avatar de (@_@)
        (@_@)

        🙂 parce que pour savoir que BIDEN était en Pologne, tu y étais toi ?

        \\\\ ///
        (@_@)

        1. Avatar de Anonyme
          Anonyme

          Ouais et puis le petit homme vert est dans l’espace ! T’y étais toi …
          Ta place est dans une maison de repos …. ou en Ukraine … ça nous fera des vacances

        2. Avatar de Sleurp
          Sleurp

          J’ai pas bien compris la réponse non plus !
          Mais bon l’important que c que tu te comprennes, hein ? Bien carré dans ta tête !

          Pas de lézard , petit béninou

  2. Avatar de Sleurp
    Sleurp

    « C’est un signal tellement important pour nous, nous en sommes fiers. »
    Pour l’instant, tu n’as obtenu qu’un gros câlin et des promesses, mon minet !

  3. Avatar de Lidiotducoin
    Lidiotducoin

    Quand on analyse bien l’image, on voit que zelensky s’accroche au vieux en disant : « j’en peux plus, j’en peux plus… Sors-moi de ce cauchemar »
    Et Joe le sénile lui répond : « calme toi mon Toutou, là où tu en es, tu ne peux plus sortir de la scène de Comédie »

    1. Avatar de BAPARAPE Souindé
      BAPARAPE Souindé

      Dis moi tu es toujourd idiaut toi? depuis ce temps où tu étais l’alter égo de Frankmakon…; Tchahoooo! Agbon na kpé wé tchoukou tyrty

      1. Avatar de Lidiotducoin
        Lidiotducoin

        Enfant malotru, tu grandis et vieillis en renforçant ton impolitesse caractérisée.
        Je plein la pourriture debdescendance que tu vas laisser sur cette terre

    2. Avatar de Slim
      Slim

      C’est exactement ça 😉
      Ils se sont bien mis dans la chose, le comique et le sénile.

      Le pire, c’est qu’ils n’ont pas prévu de plan B au cas où ça foirerait, comme c’est le cas !
      Va-t-on vers une retraite humiliante, style Afghanistan ?
      Va-t-on vers un massacre, jusqu’au dernier Ukrainien ?

      Le discours de Poutine nous en dira un peu plus mais on dirait qu’il a décidé d’obliger les occidentaux à aller au bout de leurs stocks de munitions qui sont presque vides. Et ce n’est pas la Chine qui va s’empresser de leur fournir les matériaux nécessaires pour en produire.

  4. Avatar de The Atlantean
    The Atlantean

    @Mike
    Il porte les parures de guerre. Quand on est en guerre on ne porte pas des vêtements de chic. Avant d’écrire des absurdités, essaie de réfléchir un peu.

  5. Avatar de Mike
    Mike

    M. Zelensky n’a pas un autre costume ?

  6. Avatar de Che Guevara
    Che Guevara

    Papa va parler a son fils pour le travail qu’il fait en son nom…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *