La Corée du Nord menace ouvertement les USA après un exercice avec Séoul

La tension continue de monter entre les États-Unis et la Corée du Nord. En effet, par le canal d’un communiqué, la diplomatie nord-coréenne a ouvertement menacé Washington. Pour Pyongyang, les États-Unis ainsi que la Corée du Sud flirtaient avec une «ligne rouge extrême ». Ces déclarations interviennent dans un contexte où des manœuvres aériennes conjointes ont été menées par les armées américaine et sud-coréenne ce mercredi. « La situation militaire et politique dans la péninsule coréenne et dans la région a atteint une ligne rouge extrême du fait d’imprudentes manœuvres militaires de confrontation et d’actes hostiles de la part des États-Unis et de leurs troupes navales », a martelé un porte-parole non identifié du ministère des Affaires étrangères.

La visite de Lloyd Austin

Le communiqué a été une occasion pour les responsables nord-coréens de déplorer la visite à Séoul du secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin. L’officiel américain avait promis au cours de son passage de renforcer la collaboration militaire entre les deux pays. Il annonce le déploiement très prochain d’ « atouts stratégiques » face aux avancées des programmes de la Corée du Nord. Rappelons qu’il y a quelques semaines, la Corée du Nord avait déjà annoncé son intention de renforcer sa force militaire. « La situation actuelle appelle à redoubler d’efforts pour renforcer massivement la force militaire afin de garantir pleinement la souveraineté, la sécurité et les intérêts fondamentaux [de la Corée du Nord], en réponse aux manœuvres militaires inquiétantes des États-Unis et d’autres forces hostiles » a déclaré le président nord-coréen lors d’une réunion du parti annonçant les grandes lignes pour 2023. 

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires