La Russie dément manquer de munitions

Le ministère russe de la Défense a déclaré mardi que les informations faisant état du manque de munitions des forces russes engagées dans les zones de combat étaient fausses. Cette déclaration intervient après que des sources ont rapporté que les forces russes étaient à court de munitions et que cela les empêchait de poursuivre leur avancée.

Selon le ministère russe de la Défense, les forces russes d’assaut ont réussi à avancer de 2,5 km vers Artiomovsk en seulement 48 heures, ce qui prouve que ces déclarations sur le manque de munitions sont complètement infondées. Le ministère a souligné que l’avancée n’aurait pas été possible sans le soutien de l’artillerie, des véhicules blindés et d’autres moyens du groupe Sud.

Publicité

Le ministère a également précisé que les forces d’assaut ont reçu un important renfort de munitions, notamment 1.660 roquettes, 10.171 munitions pour des mortiers et 980 munitions pour des chars, livrés entre le 18 et le 20 février. Ces chiffres semblent contredire les déclarations antérieures selon lesquelles les forces russes étaient en train de manquer de munitions.

Il convient toutefois de notifier qu’en période de guerre il est difficile de confirmer ou infirmer des informations surtout celles relatives à l’efficacité des différentes troupes engagées dans le conflit, que ce soit donc du côté russe ou ukrainien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité