Le fils de Robert Mugabe a été arrêté au Zimbabwe

Depuis le dimanche 19 février dernier, le fils de l’ancien président zimbabwéen Robert Mugabe a quelques soucis avec la justice de son pays. En effet, Robert Mugabe Jr a été mis aux arrêts pour des dégradations sur des voitures de luxe et des biens privés. L’annonce a en effet été faite par la police. La situation s’est produite dans l’un des quartiers les plus riches de la capitale zimbabwéenne. Les dégâts sont évalués à 12 000 dollars et ont lieu au cours d’une fête. A en croire des précisions apportées par le média britannique BBC, la plainte a été déposée par un de ses amis du nom de Nkatazo Sindiso.

Un terrain d’entente ?

Au nombre des dégâts, on retient que, des pares-brises ont été détruites et un officier s’est fait cracher dessus. Devant la justice, le fils de l’ancien président a totalement rejeté les différentes accusations formulées contre sa personne. Libre de ses mouvements depuis lundi, Robert Mugabe Jr serait en train de chercher un terrain d’entente avec son protagoniste. Dans une vidéo rendue publique par le site d’informations ZimLive, on pouvait voir l’arrivée du fils de l’ancien président Robert Mugabe. Le jeune homme de 31 ans était entouré des membres de son service de sécurité et de son conseil juridique. Rappelons qu’il est le fils aîné de l’ancien président Robert Mugabe qui a passé près de 40 ans à la tête de son pays. Décédé à 95 ans en 2019, il a été remplacé par un de ses proches collaborateurs qu’est Emmerson Mnangagwa.

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *