Les USA testent un missile intercontinental non armé

Dans un contexte de tension sur la scène internationale, les États-Unis ont procédé un lancement d’un missile intercontinental non armé. L’annonce a été faite par l’armée américaine qui a précisé que le lancement ne s’inscrit pas dans le cadre « des événements internationaux d’aujourd’hui ». On retient qu’il s’agit d’un missile nommé Minuteman III. Il a été tiré depuis la base spatiale de Vandenberg, en Californie dans la soirée de ce vendredi. Selon le communiqué de l’US Air Force rapporté par ABC News, le missile aura parcouru 6 800 kilomètres au-dessus de l’océan Pacifique jusqu’à l’atoll de Kwajalein dans les îles Marshall.

Un test qui n’a rien à voir avec la situation actuelle

« Des tests de ce type se sont produits 300 fois auparavant et ce test n’est pas le résultat des événements internationaux actuels », a martelé l’armée américaine. Rappelons que ce test intervient dans une période de tension avec la Chine suite à la destruction par les États-Unis d’un ballon qualifié d’espion. Suite à cette situation, la Chine a formellement rejeté un appel du patron du Pentagone. Pékin estime que les États-Unis ont eu une réaction  « irresponsable et malavisée » en soupçonnant le ballon détruit d’espion. « Les États-Unis insistent pour utiliser la force pour attaquer des avions civils sans pilote », a déploré la Chine dans son communiqué.

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *