, ,

Présidentielle au Nigéria: Obasanjo lance un appel, le camp Buhari lui répond

Le Nigeria, le pays le plus peuplé d’Afrique, a connu des élections présidentielles très disputées le 25 février 2023. Cependant, quelques jours après le scrutin, l’ancien président Olusegun Obasanjo a publié une lettre ouverte adressée au président sortant Muhammadu Buhari, dans laquelle il a exprimé ses préoccupations quant à l’élection présidentielle et a exhorté le président à agir pour empêcher le pays de sombrer dans le chaos. Dans sa lettre, Obasanjo a décrit les préparatifs de l’élection comme « noble » et « bien planifié« , mais a déclaré que le processus était en train d’être compromis par des actes de corruption et de manipulation.

Obasanjo a spécifiquement appelé à la mise en place d’un comité composé de représentants de l’INEC et des quatre principaux partis politiques pour enquêter sur les irrégularités électorales et pour annuler les résultats des bureaux de vote où il y aurait eu des manipulations.

Publicité

Il a également prévenu que si les élections étaient entachées d’irrégularités, cela pourrait entraîner des conséquences désastreuses pour le pays. En réponse à la lettre d’Obasanjo, le camp Buhari a tweeté via son assistant Bashir Ahmed, affirmant que le président ne permettrait jamais à quiconque d’interférer avec le processus électoral. «Donc le chef Olusegun Obasanjo veut que le président Muhammadu Buhari interfère avec notre processus électoral à mi-chemin. Le président ne fera jamais cela. Il permet toujours à ces institutions de fonctionner, de manière indépendante.»

Il est important de noter que les élections présidentielles nigérianes ont été historiquement marquées par des actes de violence et de fraude électorale. En 2019, le taux de participation était d’environ 35 %, ce qui témoigne du niveau de méfiance envers le système électoral. Le Nigeria est un pays important pour l’Afrique et le monde entier, et il est dans l’intérêt de tous que ses dirigeants agissent avec sagesse et responsabilité pour préserver la paix et la stabilité du pays.

7 réponses

  1. Avatar de Tchité
    Tchité

    Yoruba nation, Ibo nation, Fulani nation, Hausa nation. Have they all agreed to live together peaceful, amongthemselves?

  2. Avatar de Tchité
    Tchité

    Nigeria doesn’t exist anywhere. No one has agreed in that particular piece of land to be called Nigerian. We are Ibo, Yoruba, Flanigan etc. Nigeria was a British fabrication.

  3. Avatar de Napoléon1
    Napoléon1

    Ô NI-GE-RI-A, my country,
    country of our ancestors,
    may God bless you.
    Ò mò DUDUA ,
    may God give you peace .
    Mà j è é kí ojú tì mí
    Bà bá mú inú mi dùn
    Ayé tí mo wá Bàbá
    Mo fé kó ilé mo ilé
    Mo fé di elée ni yàn
    Mí ò fé wá ayé lá sán

  4. Avatar de Aziz le sultan
    Aziz le sultan

    Au moins..chez.eux…il n a pas certificat de conformité..
    Pas d exclusion..et de kidnapping d opposant..
    Pas criet..pour embastiller..les opposants.
    Qui dit..mieux

  5. Avatar de The Atlantean
    The Atlantean

    Reste à savoir si le Nigéria sortira indemne de ses élections avec un président élu. Dans le cas contraire le pays risque fort de se trouver devant des conséquences désastreuses qui ne seraient au goût de personne.

  6. Avatar de jojolabanane
    jojolabanane

     » Le Nigeria est un pays important pour l’Afrique et le monde entier, et il est dans l’intérêt de tous que ses dirigeants agissent avec sagesse et responsabilité pour préserver la paix et la stabilité du pays. »…………….(pourquoi donner un tel conseil ? La presse doit rester impartiale dans ses publication en évitant de reléguer tout sentiments et émotions personnels

  7. Avatar de Tchité
    Tchité

    C’est leur seul pays et terre de leurs aïeux. S’ils agissent bien, c’est bon pour eux. S’ils font mal, ça va aussi les suivre partout.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *