Ukraine : selon Moscou, l’occident mène une guerre par procuration

Cela fera bientôt un an que la Russie mène une offensive contre l’Ukraine. Cependant, aucune des deux parties semble ne pas entrevoir la possibilité de mettre un terme, un jour, aux hostilités. La question a été abordée par Vasili Nebenzia, représentant permanent des États-Unis aux Nations Unies. Hier mardi 07 février 2023, il a estimé que la guerre contre l’Ukraine se terminera, à partir du moment où l’Occident arrêtera sa guerre contre la Russie via l’Ukraine. Vasili Nebenzia a fait cette déclaration, au cours d’une conférence de presse avec le représentant permanent de la Syrie à l’ONU, Bassam Sabbagh

« Une position réaliste sur nos préoccupations »

« Lorsque ceux qui encouragent ce conflit cesseront de mener une guerre par procuration contre nous avec l’aide de pauvres Ukrainiens qui meurent pour eux, lorsqu’ils adopteront une position réaliste sur nos préoccupations, que nous avons clairement identifiées dès le premier jour, alors je crois que la perspective de la paix se rapprochera » a-t-il déclaré. Notons que les propos du représentant permanent de la Russie à l’ONU interviennent après que les pays occidentaux ont promis de fournir un appui matériel à Kiev concernant notamment les chars.

Publicité

À ce sujet, Sergueï Choïgou, ministre russe de la Défense, a mis en garde l’Occident. D’après lui, cela pourrait « conduire à un niveau imprévisible d’escalade » du conflit. Rappelons qu’il y a quelques jours, Moscou avait menacé d’utiliser toutes les armes contre Kiev, en cas d’attaque. « Selon notre doctrine nucléaire, la Russie peut utiliser des armes nucléaires si le nucléaire ou un autre type de destruction massive sont utilisées contre la Russie ou ses alliés, si elle reçoit des informations vérifiées sur le lancement de missiles balistiques pour attaquer la Russie ou ses alliés, ainsi qu’en cas d’agression conventionnelle, si l’existence de l’État est en danger » avait déclaré Dmitri Medvedev, vice-président du conseil de sécurité russe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *