,

Un chameau qui a décapité son propriétaire battu à mort en Inde

Un homme a été victime de son chameau enragé. En effet, l’animal a décapité son propriétaire. Selon les informations du média indien, Times Of India, le drame s’est produit dans un village de Panchu situé à Bikaner, dans l’État du Rajasthan, dans la soirée du lundi 06 février 2023. D’après plusieurs sources concordantes, le chameau mis en cause avait été attaché dans un hameau, à proximité du village. Cependant, après avoir vu un autre chameau passer, ce dernier a couru en cassant la corde. En voyant cela, le propriétaire, du nom de Sohanram Nayak, a tenté de maîtriser l’animal.

Les villageois ont pu le maîtriser

Le chameau s’est cependant montré très violent en le jetant au sol. L’animal l’a ensuite soulevé par le cou et l’a une fois de plus jeté au sol, en le déc*pitant. Les membres de la famille du propriétaire décédé s’en sont pris à l’animal en usant de bâtons. Ceux-ci, aidés de quelques habitants du village, sont parvenus à contrôler l’animal puis l’ont attaché à un arbre. Craignant que le chameau ne fasse d’autres victimes, les villageois l’ont frappé à mort avec leurs bâtons. Plusieurs images des villageois, battant l’animal, ont été capturées et ont fait le tour de la toile dans le pays.

Une autopsie a par ailleurs été réalisée sur le corps du défunt, qui a été remis à sa famille. Pour rappel, ce n’est pas la première fois qu’un chameau tue son propriétaire en Inde. En 2016, toujours dans l’État du Rajasthan, un chameau avait tué son propriétaire après avoir passé une journée entière au soleil. D’après le Times Of India, Urjaram, propriétaire de l’animal, était avec des invités dans sa maison quand il s’est soudainement rappelé avoir laissé son chameau au soleil, toute la journée. Lorsqu’il voulait le détacher, celui-ci l’a attaqué en le mordant à la tête et au corps. Cela, avec une violence telle qu’il l’a finalement décapité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires