À 70 ans, une Ougandaise donne naissance à des jumeaux

Dans un établissement médical de Kampala, la capitale de l’Ouganda, un événement exceptionnel a eu lieu : Safina Namukwaya, âgée de 70 ans, a donné naissance à des jumeaux, un garçon et une fille. Cet événement, qualifié de miracle par la mère elle-même, est d’autant plus remarquable qu’il survient trois ans seulement après la naissance de sa fille. Ces grossesses ont été rendues possibles grâce à des fécondations in vitro et un suivi médical rigoureux à l’hôpital de Kampala.

La joie de Namukwaya est teintée d’une certaine mélancolie due à l’absence de son partenaire, qu’elle a rencontré en 1996 après le décès de son premier mari en 1992. Elle exprime sa déception face à l’absence de son compagnon, qui ne l’a pas visitée depuis son hospitalisation, soulignant les craintes et réticences des hommes à l’idée d’avoir plus d’un enfant. Cette situation est d’autant plus difficile pour Namukwaya qui avait déjà été qualifiée de « femme maudite » pour ne pas avoir eu d’enfants auparavant.

Publicité

Un accouchement extraordinaire

Le docteur Edward Tamale Sali, qui a supervisé la grossesse et l’accouchement de Namukwaya, souligne l’aspect extraordinaire de cette naissance, faisant de Safina la mère la plus âgée en Afrique à donner naissance à des jumeaux selon les dernières informations. Les bébés, nés par césarienne après une gestation de 34 semaines, pesaient chacun 2 kilogrammes à la naissance et sont en bonne santé, tout comme leur mère.

Cette histoire dépasse la prouesse médicale ; elle témoigne de la force et de la résilience de l’esprit humain. Namukwaya, qui a enduré des difficultés pendant sa grossesse, notamment l’abandon par le père des enfants, incarne cette résilience. Malgré les défis, elle se réjouit de la naissance de ses jumeaux, un événement qui marque une étape importante dans sa vie et dans l’histoire médicale de l’Ouganda.

Cependant, le chemin qui s’ouvre devant Safina Namukwaya n’est pas sans embûches. À 70 ans, elle fait face à la tâche ardue de s’occuper de nouveaux-nés sans le soutien de son partenaire. Cette situation soulève des questions sur le rôle de la société et de la famille dans le soutien des mères, en particulier celles qui deviennent mères à un âge avancé. La naissance de ces jumeaux, bien que joyeuse, rappelle les défis auxquels les femmes plus âgées peuvent être confrontées lorsqu’elles deviennent mères.

Publicité

L’histoire de Safina Namukwaya est un témoignage émouvant de la persévérance et de l’espoir. Elle défie les normes sociales et médicales, ouvrant la voie à une meilleure compréhension et acceptation des grossesses tardives. Son expérience met en lumière les avancées médicales, mais aussi les difficultés personnelles et sociales auxquelles les femmes enceintes, en particulier celles d’un certain âge, peuvent être confrontées.

5 réponses

  1. Avatar de BATINGA Koné
    BATINGA Koné

    Son toto fonctionne à 70 ans et … Joelabanane s’y promène

  2. Avatar de Ishimwe
    Ishimwe

    A 70 ans….Bravo Mamie…

  3. Avatar de Tchité
    Tchité

    Afrique, toujours fertile. Afrique terre 🌎 de richesses impossible à trouver ailleurs.

    1. Avatar de Pascal MALARDEAU
      Pascal MALARDEAU

      Tchité, alors pourquoi es -tu venu te blotir sur nos terres françaises ? hein?
      Faut rentrer chez toi….Tchité lève toi, et va voir du côte de ton Bénin National

      1. Avatar de Tchité
        Tchité

        Tu es trop bête. Moi, je n’ai pas mis pieds en France depuis 2013.

        Je suis actuellement dans ma ferme, au Bénin, mon Eldorado, mon jardin d’éden.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *