Afrique: ce domaine économique va connaître un boom

Le continent africain, traditionnellement tributaire de ses ressources naturelles, est en pleine transformation économique. Riche en matières premières, l’Afrique a longtemps fondé son économie sur l’exploitation de ces ressources, qu’il s’agisse de minéraux précieux, de pétrole ou de produits agricoles. Toutefois, cette dépendance a souvent rendu l’économie du continent vulnérable aux fluctuations des marchés mondiaux et aux défis environnementaux. Dans ce contexte, l’émergence du marché des smartphones en tant que secteur économique prometteur marque un tournant significatif.

Ce marché, en plein essor, offre non seulement une alternative à l’exportation de ressources brutes, mais aussi une opportunité pour l’Afrique de s’engager dans l’économie numérique mondiale. Avec une population jeune et croissante, avide de technologies et de connectivité, le potentiel de croissance dans ce domaine est immense, indiquant une évolution positive vers une économie plus diversifiée et résiliente.

Publicité

L’année 2023 a été marquée par des développements significatifs dans le marché africain des smartphones, une tendance que Canalys, une société de recherche mondiale, a attentivement observée. Alors que le rapport met en évidence une croissance globale de 12 % en termes d’expéditions, totalisant 17,9 millions d’unités, c’est la performance par trimestre qui révèle la dynamique réelle du marché.

Un rebond au deuxième trimestre

Au deuxième trimestre de 2023, le marché a connu un rebond notable de 9 %, une amélioration significative par rapport à la baisse de 18 % enregistrée au premier trimestre. Cette reprise témoigne de la capacité du marché à s’ajuster rapidement aux conditions économiques changeantes, malgré les défis tels que la volatilité des devises et les restrictions à l’importation.

L’un des marchés les plus dynamiques a été celui de l’Afrique du Sud, où, malgré une dévaluation rapide de la monnaie, une augmentation de 20 % des ventes de smartphones a été observée. Ce succès est attribué à la forte demande pour les appareils d’entrée de gamme, en particulier dans le segment prépayé.

Publicité

Des appareils abordables

Transsion, un acteur majeur du marché, a su tirer parti de cette tendance. En ciblant les marchés en développement avec des appareils à moins de 100 dollars, Transsion a maintenu une part de marché dominante de 48 %. En comparaison, Samsung a conservé sa deuxième position avec 26 % de part de marché, mais a subi une baisse de 13 %, principalement en raison de difficultés avec ses appareils de gamme moyenne et élevée.

Le consultant principal de Canalys, Manish Pravinkumar, a souligné la résilience du marché face aux défis macroéconomiques. Cependant, malgré la croissance significative au troisième trimestre, il prévoit une expansion plus limitée en 2024, avec une croissance à un chiffre. Cette prédiction suggère une transition continue du continent vers une économie numérique, signifiant un changement profond pour une région traditionnellement dépendante de ses ressources naturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *