Ce milliardaire obtient une grande participation dans un bloc gazier au Mozambique

Benedict Peters, magnat africain et dirigeant d’Aiteo, l’entreprise pétrolière leader en Afrique, vient de marquer un tournant majeur en obtenant une part substantielle dans le bloc gazier de Mazenga, situé dans le bassin sédimentaire du Mozambique. Cette acquisition stratégique signe l’entrée d’Aiteo en tant qu’opérateur clé dans l’un des plus grands blocs gaziers terrestres d’Afrique subsaharienne.

Le bloc Mazenga s’étend sur une superficie de quelque 23 000 kilomètres carrés, abritant une impressionnante réserve estimée à environ 19 000 milliards de pieds cubes de gaz. Cette énorme réserve de gaz en fait le plus grand gisement terrestre de la région, ouvrant ainsi des opportunités prometteuses pour le développement énergétique régional.

Publicité

L’acquisition de cette part par Aiteo a été rendue possible grâce à un ensemble d’accords de farm-in avec Empressa Nacional de Hidrocarbonetos (ENH), la société énergétique nationale du Mozambique. Cette collaboration a permis à Aiteo de devenir l’opérateur principal du bloc Mazenga, ouvrant la voie à un ambitieux programme de développement.

Ce programme comprend des initiatives cruciales telles que des études géologiques avancées, des levés approfondis sur le terrain ainsi que la réévaluation et la réinterprétation des données existantes. Ces efforts visent à optimiser la compréhension des potentialités du bloc Mazenga, préparant le terrain pour des stratégies de développement énergétique efficaces.

Dans ses déclarations, Benedict Peters a souligné l’engagement ferme d’Aiteo à investir de manière significative dans le secteur gazier du Mozambique. Il a mis en lumière la région de production de gaz du pays comme l’une des plus prometteuses, alignant ainsi les ambitions de l’entreprise avec ses objectifs stratégiques d’expansion dans des actifs énergétiques uniques à travers l’Afrique.

Publicité

Le Mozambique détient une place cruciale sur l’échiquier mondial du gaz naturel, possédant environ 100 000 milliards de pieds cubes de réserves prouvées de gaz, le classant ainsi au 14ᵉ rang mondial. Cette part représente près de 1 % des réserves mondiales de gaz naturel, positionnant le pays comme un acteur clé sur le marché international de l’énergie.

Une réponse

  1. Avatar de Che Guevara
    Che Guevara

    C’esr a cause de ce gaz que des djihadistes ont ete parachutes la bas il y a pas si longtemps par les memes renegats qu’au sahel..heureusement, les forces rwandaises , mozambicaines et russes ont mis un terme a cet replica.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *