Cette famille royale intègre le top 5 des familles les plus riches du monde

La course effrénée vers la richesse et le pouvoir a trouvé ses protagonistes les plus éloquents au sein des familles royales et dynasties mondiales. Selon un rapport récent de Bloomberg, les familles les plus riches du monde ont connu une ascension spectaculaire de leur fortune, cumulant un incroyable gain de 1,5 billion de dollars au cours de l’année 2023. Parmi ces cercles exclusifs de l’élite financière mondiale, se démarquent deux familles royales qui ont propulsé leur patrimoine au sommet : les Al Nahyan d’Abou Dhabi et les Al Thani du Qatar.

La famille Al Nahyan d’Abou Dhabi s’est hissée au premier rang, avec une fortune atteignant la somme ahurissante de 305 milliards de dollars. Cette ascension fulgurante les a propulsés au-dessus même des Walton de Walmart Inc., les dépassant de 45 milliards de dollars. Cette expansion remarquable résulte en grande partie de leur empreinte dans divers secteurs, de l’économie locale à des investissements étrangers de grande valeur, tels que des propriétés de luxe à Londres, des haras et même la marque de mode iconique, Valentino.

Publicité

Quant à la famille royale Al Thani, leur histoire est un véritable récit d’endurance à travers les âges. Leur règne a débuté au milieu du XIXe siècle et a survécu à des périodes tumultueuses, incluant l’impérialisme ottoman et britannique, les guerres et même deux coups d’État. La découverte des gisements de pétrole dans les années 1940 a marqué un tournant majeur, mais c’est l’exploitation des vastes réserves de gaz offshore qui a propulsé ces dignitaires vers les sommets de la richesse mondiale.

La famille Al Thani est omniprésente dans les rouages politiques et domine l’économie locale, contrôlant un éventail diversifié d’entreprises, des hôtels aux sociétés d’assurance, en passant par des initiatives entrepreneuriales. Leur emprise ne se limite pas au Qatar, s’étendant à des actifs internationaux prestigieux, comme des propriétés à Londres, qui ne sont que la partie visible d’un portefeuille étendu et diversifié.

Malgré leur richesse phénoménale, un aspect fascinant réside dans le fait que cette opulence est partagée par des milliers de membres de la famille Al Thani, bien que le pouvoir reste concentré entre les mains de quelques branches dominantes. Des études de Harvard révèlent que, à certains moments, ils représentaient près de la moitié de la modeste population du Qatar, mettant en lumière l’ampleur de leur influence et de leur présence au sein du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *