Cette milliardaire est la première femme a avoir une fortune de 100 milliards $

Françoise Bettencourt Meyers, figure emblématique de l’empire cosmétique L’Oréal, a récemment marqué l’histoire en devenant la première femme à atteindre une fortune colossale de 100 milliards de dollars, selon les classements des personnalités les plus riches de la planète. À 70 ans, cette héritière du géant français de la beauté, fondé par son grand-père, témoigne d’une ascension fulgurante au sein du monde des affaires, notamment avec la récente performance boursière remarquable de l’action L’Oréal, atteignant un niveau record à Paris.

L’entreprise a su rebondir après une période de pandémie où l’usage moindre de produits cosmétiques par les personnes confinées avait impacté les ventes. Cette remontée a grandement contribué à l’essor de la valeur nette de Mme Bettencourt Meyers, la plaçant en 12e position sur l’indice Bloomberg des milliardaires. Cependant, malgré cette fortune colossale, elle reste encore éloignée de Bernard Arnault, autre magnat français, et de sa valeur nette évaluée à 179 milliards de dollars, en tant que fondateur de LVMH, le plus grand groupe de luxe mondial.

Publicité

En tant que vice-présidente du conseil d’administration de L’Oréal, Françoise Bettencourt Meyers détient avec sa famille environ 35 % des actions de l’entreprise. Son accession au rang d’héritière principale de L’Oréal s’est produite suite au décès de sa mère, Liliane Bettencourt, en 2017. Liliane, souvent considérée comme la femme la plus riche de France, entretenait des liens étroits avec les dirigeants et était une personnalité médiatique.

Cependant, les dernières années de Liliane ont été entachées par des querelles publiques avec sa fille unique Françoise, mettant en lumière des tensions familiales complexes. Des accusations de manipulation à l’égard d’un photographe mondain ont alimenté un différend médiatisé entre les deux femmes. En 2011, un tribunal français a déclaré Liliane atteinte de démence, confiant ainsi à Françoise le contrôle de sa richesse et de ses revenus, tandis qu’un membre de la famille a été désigné pour veiller à sa santé.

Malgré sa position dans l’entreprise familiale, Françoise Bettencourt Meyers privilégie la discrétion et la vie privée, se tenant à l’écart des événements sociaux prisés par la haute société. Cette attitude dénote sa préférence pour une vie éloignée des projecteurs, contrastant avec l’attention médiatique accordée à son héritage financier colossal.

Une réponse

  1. Avatar de Ramaekers
    Ramaekers

    Poutine veut il devenir le cheff de la planéte et vivre seul dans une maison de plus d’un milliard ** mais il ne sais pas qu’il va falloir qu’il plante des patates ** va falloir faire attention a son dos !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *