Comparé à Hitler, Netanyahou répond à Erdogan

Dans un contexte international tendu, les échanges entre dirigeants mondiaux prennent parfois une tournure inattendue. Il y a un mois, le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva, lors d’une cérémonie à suscité la polémique en comparant les actions d’Israël à Gaza à celles du Hamas lors de leurs attaques du 7 octobre. Ces propos ont immédiatement suscité des réactions vives, notamment de la communauté juive brésilienne, qui a critiqué Lula pour ses commentaires, les qualifiant d’« erronés » et « dangereux ».

La situation s’est envenimée avec l’intervention du président turc Recep Tayip Erdogan. Lors d’une cérémonie à Ankara, Erdogan a directement attaqué le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou, le comparant à Adolf Hitler. « En quoi êtes-vous différent d’Hitler ? » a affirmé M. Erdogan s’adressant au leader israélien.

Publicité

Cette déclaration a marqué un nouveau tournant dans les relations tendues entre la Turquie et Israël. Nétanyahou, connu pour ne pas mâcher ses mots, a rapidement riposté, accusant Erdogan de commettre un génocide contre les Kurdes et de détenir le record mondial d’emprisonnement de journalistes.

Dans ce dédale de critiques et d’accusations, Nétanyahou a également défendu vigoureusement les actions militaires d’Israël à Gaza. Il a déclaré que l’armée israélienne se battait contre le Hamas, qu’il a qualifié d’« organisation terroriste la plus odieuse et la plus brutale du monde ». Selon lui, le Hamas aurait commis des crimes contre l’humanité, une affirmation qui soulève des questions sur la complexité et les dilemmes moraux du conflit israélo-palestinien.

Pendant ce temps, Erdogan, un allié traditionnel de la cause palestinienne, a continué à lancer des invectives contre Israël. Il a notamment qualifié l’État israélien de « terroriste » et « génocidaire » en raison des bombardements intenses sur Gaza.

Publicité

Ces opérations militaires, répondant aux attaques du Hamas, ont eu des conséquences dévastatrices : selon le ministère de la Santé du Hamas, elles ont causé la mort de 21 110 personnes, dont une majorité de civils, et blessé 55 243 autres.

Ces échanges entre dirigeants révèlent les tensions et les divisions profondes qui caractérisent la politique internationale actuelle. Les propos de Lula, ainsi que l’escalade verbale entre Erdogan et Nétanyahou, mettent en lumière les défis de la diplomatie moderne, où les questions humanitaires se heurtent souvent à des intérêts politiques et militaires complexes.

11 réponses

  1. Avatar de Paqueto
    Paqueto

    il va finir pire que sharon celui la

  2. Avatar de Tchité
    Tchité

    Les vrais juifs ont des milliers d’années d’existence et sont une tribu et non une nation de 1948.

  3. Avatar de Tchité
    Tchité

    Les médias que nous connaissons créent beaucoup de confusions autour des appellations que beaucoup avalent sans se poser les vraies questions sur les vrais motifs des envahisseurs appelés juifs dont leur état n’a même pas encore 100 ans.

  4. Avatar de The Atlantean
    The Atlantean

    Regardez ces deux! Il s’accusent mutuellement des jeux génocidaires qu’ils savent tous deux bien jouer. Une chose est certaine et se démontre à travers les années, les juifs éparpillés à travers le monde payent allégeance à l’état hébreu que leur pays adoptif.
    Benjamin Netanyahou prône l’idée de détruire le groupe Hamas, et avec ça demande trois conditions pour un cessez-le-feu durable.
    1/ Détruire le groupe Hamas, condition ou mission impossible, car le groupe compte 15,000 combattants. Comment arrive-t-il à cet exploit?
    2/ Démilitariser Gaza, peut-être avec un grand point d’interrogation
    3/ Dé-radicaliser les Palestiniens. Il fume quelque chose dont je ne connais pas le nom. Comment pourra-t-il dé-radicaliser les Palestiniens après avoir déversé des bombes sur leurs têtes, les tuant par milliers, détruisant leurs habitations, mener une guerre de faim contre les Palestiniens. Six millions de juifs avaient péri aux mains d’Adolf Hitler, et ce que nous assistons aujourd’hui est aussi grave et dépasse les bornes Hitlériennes. C’est terrible et à la fois horrible.

    1. Avatar de Tchité
      Tchité

      Tu crées la confusion, car tout juif n,’est pas blanc et tout juif n’est pas zioniste.

      1. Avatar de aziza
        aziza

        C’est toi qui n’a rien compris à son post.
        Tocard va!

        1. Avatar de Tchité
          Tchité

          Tonneau vide n’a aucun débat d’idées ni connaissances. Donc, naturellement, il fait recours aux injures.

  5. Avatar de rodrigue
    rodrigue

    Ceux qui ont commandité les attaques du 07 octobre 2023 en Israël , répondront du sang de ces nombreux victimes innocents en Palestine et au Gaza devant Dieu.
    Bibi payera également pour ce qu’il fait vivre aux gazaouis.
    Dieu est le Grand Juge.

  6. Avatar de Tchité
    Tchité

    Cet Isr@el n’est pas celui de la bible. Ne vous y tromper pas. C’est une état créé en 1948 qui n’a même pas encore 100ans. L’autre est une tribu.

  7. Avatar de Ahogbè koovi
    Ahogbè koovi

    Israël pratique le crime systématiquement dans ces relations avec des voisins. C’est un pays malsain. Tout cela ne fait que capitaliser de la haine légitime du monde pour ce pays qui en l’occurrence ne connaîtra jamais la paix.

  8. Avatar de sonagnon
    sonagnon

    Il est évident que ce que le HAMAS a fait est condamnable, seulement on ne peut lui reprocher de mener une lutte légitime contre le colonisateur israélien.

    En revanche, la guerre d’extermination du peuple palestinien à laquelle Israël se livre, est inacceptable!!!!

    Il faut tuer combien de civil palestinien pour justifier la libération des otages et la paix en Israël???
    La paix en Israël ne peut pas se réaliser au mépris du droit du peuple palestinien à vivre dans un Etat libre et viable.
    Il faut que ce soit très clair pour les faucons, Israël ne sera jamais en sécurité tant qu’un règlement juste de la question palestinienne ne soit effectif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *