Cristiano Ronaldo en pleine tourmente avec un procès qui peut faire mal

Cristiano Ronaldo, l’emblématique joueur d’Al Nassr, traverse une période juridiquement turbulente. Auparavant, il a été confronté à des accusations de viol, pour lesquelles il a été relaxé après une longue bataille judiciaire. Par ailleurs, Ronaldo a également été mêlé à une affaire de fraude fiscale en Espagne, où il a été reconnu coupable et a dû s’acquitter d’une amende substantielle. Ces événements antérieurs ont marqué son parcours, alternant entre des victoires juridiques et des revers. Actuellement, il se retrouve au cœur d’une nouvelle controverse juridique aux États-Unis, liée à ses activités promotionnelles avec la plateforme de cryptomonnaie Binance.

Ce nouveau procès met en lumière le rôle de Ronaldo en tant qu’égérie de Binance depuis juin 2022. Sa collaboration avec cette plateforme a abouti à la création d’une série de NFTs « CR7 » et à de vastes campagnes publicitaires. Cependant, cette alliance est maintenant scrutée dans le contexte d’accusations graves contre Binance, notamment de violations des lois financières américaines. Des investisseurs mécontents, ayant subi des pertes importantes, ont lancé un recours collectif contre Ronaldo, affirmant qu’il a sciemment promu des titres non enregistrés, causant ainsi leurs pertes financières.

Publicité

Un recours

Ce recours collectif, déposé en Floride, soulève des questions sur la responsabilité des célébrités dans la promotion de produits financiers. Les plaignants réclament des dommages et intérêts d’un montant colossal, équivalent à un milliard de dollars. Cette situation est exacerbée par les déclarations de Gary Gensler, président du Trésor américain, qui insiste sur la nécessité pour les célébrités de divulguer leurs rémunérations pour de telles promotions. Ces développements accentuent la pression sur Ronaldo et sa relation avec Binance.

L’affaire prend une tournure encore plus complexe lorsque l’on considère que le ministère américain de la Justice a imposé une amende massive de 4,3 milliards de dollars à Binance pour violation des lois anti-blanchiment, amende à laquelle le PDG de Binance a plaidé coupable. Cette condamnation a un impact direct sur la position de Ronaldo dans le procès. Parallèlement, la valeur des NFT « CR7 » a considérablement diminué, ce qui témoigne de l’impact négatif de l’affaire sur l’image et la réputation de Ronaldo.

En dépit de son statut de star du football mondial, Cristiano Ronaldo fait face à une crise juridique et financière majeure. Ces nouvelles accusations, s’ajoutant à ses démêlés juridiques passés, représentent un défi considérable tant pour sa situation financière que pour sa réputation en tant qu’ambassadeur de marque. Cette affaire met en évidence la nécessité d’une plus grande prudence et transparence dans les partenariats entre célébrités et marques, surtout dans le domaine volatile des cryptomonnaies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *