Drones: Zelensky veut produire un million en 2024


L’Ukraine, théâtre d’une confrontation acharnée depuis l’invasion russe de février 2022, se prépare à une nouvelle avancée dans sa stratégie de défense. Le président Volodymyr Zelensky a récemment annoncé lors de sa conférence de presse annuelle à Kiev la production prochaine d’un nombre colossal de drones pour renforcer l’arsenal militaire ukrainien. Cette déclaration intervient à un moment crucial, alors que l’utilisation des drones s’est avérée vitale dans le conflit en cours, et où le soutien occidental semble montrer des signes de fragilité.

Depuis le début de l’offensive russe, les forces ukrainiennes ont constamment recouru aux drones pour répondre aux exigences opérationnelles. Les estimations font état d’un besoin mensuel compris entre 100 000 et 120 000 drones de divers types. Ces appareils, allant des drones explosifs aux engins de reconnaissance, ont été au cœur de cette lutte, incitant les deux camps à intensifier leurs efforts dans cette course à l’armement pour la suprématie sur le terrain.

Publicité

Un changement significatif s’opère actuellement dans l’orientation des technologies employées. Les drones FPV (First Person View), permettant un pilotage en immersion via des casques de réalité virtuelle, gagnent en importance. Ces drones, utilisés pour des missions de largage de grenades, d’observation en temps réel ou encore de ciblage, se révèlent être des outils cruciaux dans la surveillance des mouvements ennemis et l’exécution d’actions ciblées.

Cette évolution vers les drones FPV souligne la nécessité d’une connectivité directe avec le champ de bataille, offrant une vue en temps réel de la situation. En effet, cette technologie permet aux opérateurs de diriger les drones avec précision, en identifiant rapidement les cibles potentielles et en agissant de manière décisive pour contrer les mouvements adverses.

Face à une demande croissante de la part des forces armées, l’Ukraine a entrepris des actions déterminées pour accroître sa capacité de production nationale. Le nombre d’entreprises ukrainiennes spécialisées dans la fabrication de drones a ainsi presque doublé, passant de 80 à 200. Cette expansion, souvent réalisée en collaboration avec l’armée, démontre l’engagement du pays à renforcer son autonomie dans ce secteur stratégique.

4 réponses

  1. Avatar de Le Baikal
    Le Baikal

    Il n’y aura ni drône ni rien pour ce pays qui va tout perdre en 2024.
    Tant que ce président est à la tête de de pays , les ukrainiens vont devoir s’y faire avec un État lamentable et un pays écartelé et partagé. Partagé entre la Russie , la Pologne et la Hongrie , c’est à dire en fonction de l’origine de sa population.

  2. Avatar de Le Baikal
    Le Baikal

    Il n’y aura ni drôle ni rien pour ce pays qui va tout perdre en 2024.
    Tant que ce président est à la tête de de pays , les ukrainiens vont devoir s’y faire avec un État lamentable et un pays écartelé et partagé. Partagé entre la Russie , la Pologne et la Hongrie , c’est à dire en fonction de l’origine de sa population.

    1. Avatar de The Atlantean
      The Atlantean

      Tu n’as jamais tiré un coup de feu sur l’ennemi pour avoir ton indépendance.
      Alors inutile de jouer le petit malin sur ce forum en se moquant des braves Ukrainiens qui luttent contre la brute animale pour leur « Indépendance ». Parce que l’Afrique a eu son indépendance sur un plateau d’argent, nous sommes voués à l’échec avec une pensée limitée, diminutive qui nous empêche en partie de voir les vrais libérateurs de leur patrie.

    2. Avatar de Independant
      Independant

      Va tout perdre ? Bravo…parceque perdre sa liberté n’est pas tout perdre ? Se battre pour sa liberte et …soyons clairs la notre mérite admiration et soutien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *