,

GDIZ : De potentiels investisseurs français séjournent au Bénin

Depuis ce lundi 4 décembre 2023, plusieurs dizaines d’investisseurs français séjournent à Cotonou. Ils explorent en effet, les possibilités d’investir au sein de la Zone industrielle de Glo-Djigbé. Ceci est d’une part le résultat de la dernière visite effectuée par le président béninois Patrice Talon en France et d’autre part, le fruit du Roadshow Osez le Bénin. Au cours de ces différentes sorties, les autorités béninoises ont incité les investisseurs français à s’intéresser à la destination Bénin.

35 investisseurs français sont au Bénin depuis ce lundi 4 décembre pour explorer la possibilité d’investir au sein de la Zone industrielle de Glo-Djigbé. Ils participent en effet au Forum Agribusiness Bénin-France organisé par Bpifrance, Business France et l’Agence de Promotion des Investissements et des Exportations (Apiex). Ainsi, ces assises auront pour but de faciliter le brassage entre les acteurs de l’agroalimentaire français et béninois. Pour Arnaud Floris, directeur Afrique de Bpifrance, la présence de la délégation française à Cotonou se justifie par les nouvelles opportunités qu’offre le Bénin.

Publicité

Il fait notamment remarquer que la délégation d’investisseurs français a pour objectif « d’accompagner l’un des pays les plus attractifs à l’échelle régionale, au sein de l’UEMOA ». « La visite s’inscrit en soutien aux efforts des autorités béninoises et entrepreneurs pour renforcer les relations économiques entre opérateurs. Nous avons sensibilisé au maximum les entreprises pour cofinancer et co-investir dans des opérations à forte valeur ajoutée », a martelé le directeur Afrique de Bpifrance. 

Pour sa part, le directeur de l’Agence de Promotion des Investissements et des Exportations (Apiex), Laurent Gangbès est revenu sur l’objectif du gouvernement béninois qu’est « de mettre ensemble les entrepreneurs béninois et des entrepreneurs français afin qu’ils puissent construire des entreprises communes dans leurs secteurs d’activités dans notre pays ». Du côté de la Société d’investissement et de promotion de l’industrie (SIPI), en charge de la gestion de la Zone industrielle de Glo-Djigbé, tout est mis en œuvre pour accueillir les hôtes. C’est du moins ce qu’il convient de retenir des déclarations de Létondji Béhéton, patron de la SIPI.

« Notre objectif est de leur montrer l’écosystème que nous avons développé, un système qui est prêt aujourd’hui à accueillir les investissements français. Ce qu’on veut aujourd’hui, c’est de bénéficier du savoir-faire industriel français qui est un savoir-faire très ancien et pointilleux. Nous voulons que notre pays puisse bénéficier des investissements français dans ce domaine pour pouvoir élargir le champ des investisseurs que nous avons déjà à la GDIZ », a-t-il indiqué.

Publicité

Rappelons que pendant le séjour des investisseurs au Bénin, plusieurs rencontres sont prévues. Ils rencontreront le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche et la ministre du commerce de l’industrie et du commerce. Une visite est également prévue au sein de la Zone industrielle de Glo-Djigbé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *