Le fils d’un milliardaire africain rachète un géant nigérian

Jonathan Oppenheimer, personnalité discrète mais influente, vient de réaliser un coup stratégique dans le monde des affaires africaines. Fils de Nicky Oppenheimer, le deuxième homme le plus riche d’Afrique du Sud, il a récemment acquis la totalité de GZ Industries (GZI), le principal fabricant de canettes de boissons au Nigeria, auprès d’Affirma Capital. Cette acquisition consolide non seulement la présence économique de la famille Oppenheimer en Afrique, mais renforce également l’empreinte de Jonathan Oppenheimer dans le paysage économique africain.

Affirma Capital, anciennement connu sous le nom de Standard Chartered Private Equity, a confirmé cette transaction majeure dans un communiqué. Cette société avait été impliquée avec GZI dès 2012. Cependant, la transaction actuelle, orchestrée par Jonathan Oppenheimer via Oppenheimer Partners Ltd., marque un tournant dans l’engagement durable de la famille dans l’économie africaine.

Publicité

La montée en puissance d’Oppenheimer Partners remonte à 2018, alignée avec l’inauguration d’une usine de GZI en Afrique du Sud, où la société détient aujourd’hui une part de marché significative de 20%. Avant cette acquisition récente, la société dirigée par Jonathan Oppenheimer détenait déjà 62,5 % de GZI, un acteur clé dans l’approvisionnement en canettes de boissons pour des multinationales telles que Coca-Cola Co.

Bien que les détails financiers de cette transaction demeurent confidentiels, cette acquisition positionne fermement Oppenheimer Partners en concurrence directe avec Nampak Ltd., une entreprise actuellement en difficulté financière, en pleine restructuration de sa dette et de ses actifs. Cette démarche consolide la position de la famille Oppenheimer parmi les plus grandes fortunes d’Afrique.

Avec une fortune estimée à 9,33 milliards de dollars provenant de ses investissements en capital-investissement, Nicky Oppenheimer, le père de Jonathan, se classe au 238ème rang des individus les plus riches du monde. Ce positionnement le situe juste derrière des magnats tels que Michael Kadoorie, contrôlant CLP Holdings. Au-delà de sa réussite financière, Nicky Oppenheimer est un fervent défenseur de la conservation de la nature sauvage, étendant son influence à travers plusieurs continents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *