Sénégal : décès de l’ex-internationale de football, Penda Gueye

Le monde du sport sénégalais est en deuil. Penda Gueye, l’ancienne gardienne de buts des Lionnes de la Teranga du Sénégal est décédé ce vendredi 20 décembre. Pour le moment, on ne connaît pas les causes exactes du départ brusque de celle qui a défendu vaillamment les couleurs nationales à de nombreuses reprises. Penda Gueye était une véritable star au sein du championnat national.

Par ses performances, elle a contribué à donner ses lettres de noblesse au football féminin sénégalais. La jeune femme a porté le maillot du club Jappo Olympique de Guédiawaye, ex-Sirènes. Dans un communiqué, l’équipe de football a exprimé toute sa désolation suite au décès de la joueuse. « Le Président et l’ensemble du personnel de Jappo Olympique de Guédiawaye sont tristes d’apprendre la disparition de Penda Gueye, ancienne joueuse du Club (ex-Sirènes) et internationale sénégalaise ».

Publicité

Penda Gueye a mis fin à sa carrière de joueuse il y a quelques années maintenant. Depuis son retrait des terrains, la jeune femme s’était faite très discrète. Cependant, sur les réseaux sociaux, certains internautes faisaient régulièrement cas de la détérioration de l’état de santé de Penda Gueye. À quelques jours de l’avènement de 2024, le monde sportif sénégalais perd une de ses dignes représentantes. Ce décès survient également alors que les Lions de la Teranga se préparent à aller défendre leur titre en Côte d’Ivoire.

Le Sénégal sera logé dans le groupe C en compagnie du Cameroun, de la Gambie et de la Guinée Conakry. Aliou Cissé et ses hommes auront fort à faire face à ses adversaires redoutables. La bataille sera intense et si les Lions de la Teranga arrivent à s’extirper de ce groupe de la mort, ils auront de grandes chances d’aller loin dans l’aventure. Penda Gueye vient compléter une sombre liste d’icônes du sport sénégalais qui nous ont quitté en 2023. En remportant la prochaine CAN, la bande à Sadio Mané rendra le meilleur des hommages à ces illustres disparus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *