Sénégal: la radiation de Sonko de la liste électorale annulée, l’opposant bientôt candidat ?

La scène judiciaire sénégalaise vient une fois de plus de secouer le paysage politique à l’approche des élections présidentielles de février 2024. Le tribunal d’instance de Dakar a rendu une décision capitale ce jeudi 14 décembre en annulant la radiation de Ousmane Sonko des listes électorales. Cette décision ouvre ainsi la voie à la candidature de l’opposant, faisant écho aux débats intenses qui avaient eu lieu mardi dernier au sujet de sa réintégration ou non sur ces listes cruciales pour sa participation à l’élection présidentielle.

La saga judiciaire entourant Ousmane Sonko remonte à plusieurs mois. En octobre, un jugement avait été émis, annulant sa radiation des listes électorales, conséquence directe de sa condamnation à deux ans de prison en juin dans une affaire de mœurs. Cependant, la Cour suprême avait cassé ce jugement en novembre, semant ainsi le doute quant à la possibilité pour Sonko de se présenter à la présidentielle. Cette nouvelle décision du tribunal d’instance de Dakar vient donc à rebours de cette cassation et redonne espoir aux partisans de l’opposant.

Publicité

Dans une ambiance empreinte d’émotion et de ferveur, des partisans d’Ousmane Sonko se sont rassemblés devant le tribunal pour exprimer leur joie et leur soutien à leur leader politique. Les cris scandant le nom de l’opposant ont résonné dans l’enceinte, illustrant l’importance de cette décision pour ses partisans de l’opposant au pouvoir de Macky Sall.

Cependant, cette affaire judiciaire n’est pas la seule que connait l’opposant ces derniers mois. En effet, Ousmane Sonko avait été incarcéré fin juillet sous d’autres chefs d’inculpation tels que l’appel à l’insurrection, l’association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste et l’atteinte à la sûreté de l’État.

L’opposant avait vigoureusement dénoncé ces accusations, les qualifiant de manœuvres destinées à le discréditer et à l’écarter de la scène présidentielle. En réponse, le pouvoir en place avait rejeté toute implication dans les affaires judiciaires concernant l’opposant, affirmant se tenir à l’écart de tout processus judiciaire.

4 réponses

  1. Avatar de Sonagnon
    Sonagnon

    Est ce que les magistrats béninois n’ont pas honte après le remarquable professionnalisme de leur confrère de Sénégal ???
    Je crois qu’il arrivera un moment où on finira remercier beaucoup d’entre eux.

  2. Avatar de Dr Doss
    Dr Doss

    Vive Sonko vive Sénégal vive l’Afrique dixit Dr Doss

    1. Avatar de Kpèlibon
      Kpèlibon

      Dr Doss Atovlè bravo d’avoir encore tapé poteau , pour tes félicitations atrophiées comme t pine, à Sonko, le zozo . Il aura 0,000001%, un peu comme toi

      1. Avatar de Dr Doss
        Dr Doss

        Notre vieux sénile berger intellectuel flandopko vous avez échouer ainsi ton maquillage Sall ne connaissant absolument rien en géopolitique pauvre à vous dixit Dr Doss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *