Ukraine: un haut gradé russe tué au front

La guerre en Ukraine continue de coûter des vies précieuses dans chaque camp, avec la récente perte tragique d’un général russe hautement gradé, le général de brigade Vladimir Zavadski. Son décès survenu à un poste de combat dans la zone de l’opération spéciale en Ukraine a été confirmé par le gouverneur de la région russe de Voronej, où l’officier avait exercé ses fonctions par le passé. Cette annonce, relayée par le gouverneur Alexandre Goussev via Telegram, a laissé planer le mystère quant aux circonstances exactes de sa mort, sans apporter de détails spécifiques.

D’après certaines sources proches de l’armée russes relayées sur des chaînes Telegram, la mort du général Zavadski serait survenue le 28 novembre à la suite de l’explosion d’une mine, alors qu’il se trouvait en retrait du front. Cependant, ces informations n’ont pas été confirmées officiellement et demeurent sujettes à clarification par les autorités russes, qui ont tendance à rester discrètes concernant leurs pertes militaires, notamment celles des hauts gradés.

Publicité

La disparition du général Zavadski vient alourdir le bilan des pertes au sein de l’armée russe depuis le début de l’offensive en Ukraine en février 2022. Cependant, il est essentiel de souligner que ces décès ne sont pas toujours officiellement confirmés par la partie russe qui restent souvent très discrète sur ce genre d’informations.

Cette tragédie survient dans un contexte où les troupes russes persistent dans leur offensive dans l’Est de l’Ukraine depuis octobre. Cette dernière a été marquée par la fin de la contre-offensive estivale ukrainienne, sans succès. Actuellement, les forces russes concentrent leurs attaques dans différentes zones stratégiques, notamment dans le Nord-Est, ciblant la zone de Koupiansk, et dans l’Est où elles cherchent à encercler la ville industrielle d’Avdiïvka.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *