Afrique: ce milliardaire du top 3 a perdu plus d’un demi milliard $ début 2024

Johann Rupert, le magnat sud-africain, fait l’objet d’une attention particulière en ce début d’année, mais malheureusement, ce n’est pas pour des raisons positives. Après une année 2023 exceptionnelle qui a vu sa richesse atteindre plus de 12 milliards de dollars, les 12 premiers jours de 2024 ont marqué une chute abrupte de sa valeur nette de plus de 600 millions de dollars. Cette baisse est attribuée à une pression vendeuse persistante sur les actions de Richemont, le géant suisse du luxe, où Rupert détient une participation significative.

Les données de l’indice Bloomberg Billionaires révèlent que la valeur nette de Rupert a diminué de 618 millions de dollars au cours de cette période, passant de 12,4 milliards de dollars le 1er janvier à 11,8 milliards de dollars le 12 janvier. Depuis le début de l’année, sa richesse a connu une diminution constante, avec une moyenne quotidienne de perte s’élevant à 51,5 millions de dollars.

Publicité

La principale raison derrière cette chute vertigineuse est la récente dépréciation de la valeur marchande de la participation de Rupert de 10,18 % dans Richemont. Cette dernière a chuté de 115,65 CHF (135,252 $) le 1er janvier à 110,45 CHF (129,197 $), provoquant une baisse significative de la capitalisation boursière du groupe sous la barre des 70 milliards de dollars.

Les avoirs de Rupert dans Richemont ont ainsi diminué de 480 millions de dollars, passant de 8,43 milliards de dollars le 1er janvier à 7,95 milliards de dollars. De plus, ses investissements dans Reinet Investments et Remgro ont subi des pertes de 40 millions de dollars et 25 millions de dollars respectivement, les portant à des valeurs actuelles de 1,16 milliard de dollars et 394 millions de dollars.

Cependant, malgré ce revers financier, Johann Rupert conserve son titre d’homme le plus riche d’Afrique du Sud, dépassant son compatriote Nicky Oppenheimer. Avec une valeur nette de 11,8 milliards de dollars, il se classe également comme la deuxième personne la plus riche d’Afrique, occupant la 170ème place parmi les individus les plus fortunés du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *