Afrique: un membre des BRICS va investir 7 milliards dans ce pays

Le gouvernement fédéral du Nigeria a franchi une étape significative dans le renforcement de ses relations économiques avec l’Inde. Lors du récent sommet du G20 en Inde, le Nigeria a obtenu des promesses d’investissement totalisant 14 milliards de dollars. Ce montant colossal promettait de dynamiser l’économie nigériane. Sur cette somme, une moitié, soit 7 milliards de dollars, a été officiellement signée lors de la visite, marquant ainsi un engagement ferme envers le développement économique du Nigeria.

Cette annonce spectaculaire a été faite lors du 75ème Jour de l’Inde à Abuja, où le diplomate Balasubramanian a souligné l’importance des liens économiques entre les deux nations. Ces relations ne sont pas nouvelles, remontant à l’époque précoloniale, mais elles s’intensifient aujourd’hui avec cet accord majeur. Il témoigne de la confiance croissante des investisseurs indiens dans le potentiel économique du Nigeria.

Publicité

Parmi les entreprises indiennes qui contribuent déjà à l’économie nigériane, Jindal Steel and Power se distingue avec un investissement de 3 milliards de dollars dans le secteur sidérurgique. De même, Indorama Corp. étend ses activités pétrochimiques avec un investissement supplémentaire de 8 milliards de dollars. Ces entreprises sont parmi les 150 opérant au Nigeria, totalisant un investissement de 27 milliards de dollars, principalement dans le secteur manufacturier.

La visite du président nigérian au sommet du G20 en Inde a été une étape décisive dans la consolidation des liens bilatéraux. Le Nigeria a été invité en tant que pays invité, marquant ainsi une reconnaissance de son rôle croissant sur la scène économique mondiale. Les discussions lors de ce sommet ont permis de concrétiser une partie des promesses d’investissement, démontrant la volonté des deux pays de renforcer leur coopération économique.

Ce partenariat entre le Nigeria et l’Inde va au-delà des simples échanges commerciaux. Il témoigne de l’engagement mutuel à favoriser le développement économique et social. Les deux nations reconnaissent les avantages d’une coopération étroite et cherchent à exploiter pleinement leur potentiel économique pour le bénéfice de leurs citoyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *