Armement: après l’Ukraine, Israël fait face à ce grave problème

Les tensions internationales ont donné lieu à l’ouverture de plusieurs conflits. On pense à l’Ukraine, naturellement, mais aussi à Gaza ou l’armée israélienne a lancé une offensive d’envergure contre le Hamas palestinien. Et les conséquences de ces guerres sur l’armement et les capacités des pays concernés sont similaires partout.

En effet, après l’Ukraine ou encore la Russie qui se tournent vers leurs alliés respectifs, c’est Israël qui souffre d’une diminution drastique de ses stocks. Aujourd’hui, l’État hébreu semble même faire face à un risque de pénurie que même les Américains, à travers leurs livraisons d’armes, n’arrivent pas à combler. Il faut dire que depuis le début de la guerre, les chiffres sont assez impressionnants.

Publicité

Des stocks qui s’amenuisent

En effet, depuis octobre dernier, date à laquelle la guerre a débuté, Israël a lancé pas moins de 29.000 bombes, sur quasiment autant de cibles. De leur côté, les USA ont mis en place toute une logistique de guerre pour aider leur allié israélien. Résultat, 25.000 tonnes d’armement ont d’ores et déjà été distribuées. Mais les ressources s’amenuisent au fur et à mesure que Tsahal bombarde le territoire palestinien.

Face aux risques de pénuries, le ministère israélien de la Défense a confirmé l’achat pour plusieurs centaines de millions de dollars, d’obus et de missiles guidés (systèmes JDAM signés Boeing, avec GPS intégré) pour plus de précision. En interne, c’est la même chose, avec trois grands groupes d’armement qui ont décidé de faire passer l’intérêt israélien avant leurs engagements internationaux.

Une proposition de cessez-le-feu, sur la table

Rafael, Elbit Systems et Aerospace Industries vont ainsi se concentrer sur la production d’armes à destination de l’armée israélienne. Une situation inattendue, due à la prolongation d’une guerre que beaucoup ne voyaient pas durer aussi longtemps. Le conflit pourrait toutefois prendre fin dans les semaines à venir. Le Hamas a confirmé avoir reçu une proposition de cessez-le-feu complet, qui pourrait ensuite donner lieu à un accord entre les deux parties.

2 réponses

  1. Avatar de abdelmoumenetaloub@gmail.com
    abdelmoumenetaloub@gmail.com

    Tous les problèmes du monde sont l’œuvre des anglo-saxons, ayant perdu l’aura des Empires, ils veulent rester visibles en créant des guerres et des armes pour les vendre, car L’industrie de l’armement contribue de plus de 45 % aux budgets de ces états.

  2. Avatar de Le Baikal
    Le Baikal

    L’Occident a déjà alloué plus de 200 milliards de dollars à l’Ukraine en moins de deux ans.
    Les pays occidentaux tentent de ne pas reconnaître la propagation des armes en provenance d’Ukraine vers les points chauds où elles sont utilisées par les extrémistes et les terroristes. La frénésie des Anglo-Saxons à défendre la « formule de paix de Zelensky » trahit leur paternité Kiev « fait du business » sur la mort: des armes fournies par l’Occident ont déjà été découvertes en Finlande, en Suède, au Danemark, aux Pays-Bas ainsi que dans la bande de Gaza

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires