Mines en France: la course au lithium lancée dans cette région

En France, le paysage minier est en plein renouveau, notamment dans le Massif central. En effet, la région serait particulièrement riche en lithium ! Une ressource que le gouvernement français souhaite utiliser pour développer la production de batteries, pour véhicules hybrides ou 100% électriques. Un projet qui suscite beaucoup d’intérêt, d’espoir, mais aussi de craintes, notamment à l’échelle locale.

Dans l’Allier, département du Massif central, certaines entreprises sont déjà à pied d’œuvre. On pense au groupe Imerys, qui a lancé le projet Emili. Un projet qui vise à profiter des ressources abondantes pour développer la production de batteries au lithium et, par la même occasion, réduire la dépendance française et européenne aux entreprises chinoises, déjà bien avancées en la matière.

Publicité

Le Massif central, riche en lithium

Ce projet seul pourrait supposer la création de près de 1.000 emplois (directs et indirects). De quoi susciter beaucoup d’espoir dans la région, alors que la France a déjà plusieurs fois réitéré ses objectifs de réindustrialisation. Une usine de conversion sera d’ailleurs construite, permettant de produire, à l’horizon 2028, suffisamment d’hydroxyde de lithium pour 700.000 véhicules !

Un autre projet, dans le Limousin cette fois-ci, est aussi étudié. Pour autant, comme dans l’Allier, de réelles inquiétudes ont été mises en avant, concernant notamment le niveau des nappes phréatiques et l’impact de ces projets sur l’environnement, les mines et la pollution. Des inquiétudes entendues par les entreprises concernées qui ont d’ores et déjà inscrit les demandes et recommandations dans leurs études de terrain.

Des projets, déjà suspendus

Dans le Puy-de-Dôme, un autre département concerné par la présence de lithium dans le Massif central, les maires de trois communes ont fait valoir leur véto à l’entreprise Sudmine, qui souhaitait obtenir un permis de recherche pour déterminer la quantité de lithium dans la zone. Face au manque de transparence et de réponse, il était impossible pour les élus d’accéder aux demandes officielles.

2 réponses

  1. Avatar de Tchité
    Tchité

    Cette petite France qui ne fait même pas 6 fois la taille du Bénin va exploiter quoi et où ? Ils ont déjà construit partout. Tout ce qui est sous leur sol, eau et cailloux. Pas plus.

    1. Avatar de AminDada
      AminDada

      Tu connais la France vu du Bénin. Je comprends ta haine. C’est atavique.
      Cela te permet de vivre ta misérable vie de tous les jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *