Armement: la nouvelle stratégie ukrainienne pour contrer la Russie

Face à la nécessité impérieuse de disposer d’armements de qualité supérieure pour contrer l’envahisseur russe, les forces ukrainiennes ont opté pour l’innovation et la créativité afin de rendre leurs équipements plus efficaces. En ce sens, l’unité Brave1 a été missionnée pour développer des technologies novatrices, systématiquement mises à l’épreuve sur le terrain. L’une des plus récentes avancées de cette unité réside dans la transformation de la mitrailleuse de calibre 7,62 mm ShaBlya en une arme robotisée.

Constituée autour d’une base issue de la célèbre Kalachnikov (PKT) et d’un trépied similaire à une tourelle, cette arme à distance est manœuvrée grâce à une radiocommande ergonomique, rappelant curieusement une console de jeux. Dotée de la capacité de se connecter soit par câble réseau, soit via un réseau Wi-Fi, cette mitrailleuse privilégie néanmoins le câble réseau pour éviter de dévoiler sa position à l’ennemi par le biais du Wi-Fi, risquant ainsi une exposition indésirable.

Publicité

Avec une impressionnante cadence de tir de 600 coups, cette tourelle automatisée se destine principalement à contrer les drones ennemis, offrant ainsi une défense efficace pour dissuader toute observation des positions ukrainiennes. En outre, sa polyvalence lui permet d’être montée sur un véhicule, augmentant ainsi sa mobilité et son adaptabilité sur le terrain, offrant aux troupes un avantage stratégique crucial.

Déjà opérationnelle au sein d’un bataillon déployé en première ligne, cette arme révolutionnaire incarne un virage majeur dans l’évolution des tactiques militaires ukrainiennes. Elle représente une avancée significative dans la lutte contre les technologies adverses, ouvrant la voie à une nouvelle ère où la fusion entre la technologie de pointe et les nécessités du champ de bataille redéfinit les normes de l’armement moderne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *