BRICS: voici ce que le FMI pense de l’élargissement de l’alliance

Le Fonds monétaire international (FMI) a exprimé son soutien à l’expansion du groupe BRICS, soulignant les avantages potentiels de cette démarche pour l’intégration mondiale. Julie Kozack, porte-parole du FMI, a souligné lors d’un point de presse que l’institution encourage les pays à travailler ensemble, à trouver des moyens de commerce et à s’intégrer. Elle a insisté sur le fait que cette coopération permettrait à un plus grand nombre de personnes de bénéficier des gains de l’intégration mondiale.

Lorsqu’on lui a demandé de commenter spécifiquement sur le développement des BRICS, Mme Kozack a réitéré la position du FMI en indiquant que l’institution se réjouissait de voir les pays collaborer. Elle a souligné le soutien du FMI à toute initiative qui favorise le travail conjoint des nations, promeut le commerce et renforce l’intégration pour maximiser les avantages de la globalisation.

Publicité

Le groupe des BRICS a connu une expansion significative au cours de son existence, avec deux vagues d’adhésions depuis sa création en 2006. Initialement composé du Brésil, de la Russie, de l’Inde, de la Chine, et plus tard, de l’Afrique du Sud en 2011, le groupe a récemment accueilli six nouveaux membres en janvier de cette année.

En août 2023, l’Argentine et cinq autres pays ont été invités à rejoindre le groupe, mais l’Argentine a choisi de ne pas adhérer à la fin du mois de décembre comme nous l’avons rapporté précédemment. Cependant, l’Arabie saoudite, l’Égypte, les Émirats arabes unis, l’Éthiopie et l’Iran ont officiellement intégré les BRICS le 1er janvier, sous la présidence de la Russie.

4 réponses

  1. Avatar de Tchité
    Tchité

    Ce qui est bien dommage, c’est que l’Africain est son premier ennemi en mettant en Avant ces organismes de Breton Woods , en agissant ainsi contre ses propres intérêts.

    Sinon, comment expliquer que le continent le plus riche en ressources naturelles, soit avec les monnaies les plus faibles du monde et, les pays les moins nantis soient avec les monnaies les plus fortes du monde.

    Posons-nous les bonnes questions, avec les bonnes réponses.

  2. Avatar de Tchité
    Tchité

    Est-ce que ces gens-là cherchent à perdre leur temps à entendre ces menteurs et manipulateurs occidentaux ?

  3. Avatar de Asumani Ntukamazina
    Asumani Ntukamazina

    Très impressionnant le BRICS. Merci à ses initiateurs.
    FMI a répondu politiquement et n’avait pas d’autres propos à oser dire au public.

  4. Avatar de Le Baikal
    Le Baikal

    Le Font monétaire international ou FMI , sous l’égide de certaines puissances, adopté une position ambiguë vis à vis de ces BRICS. Sachant que ces derniers sortent du carcan du FMI et de la Banque mondiale , piisqu’ils disposent de leur propre banque, le FMI verra un pan de ses prérogatives s’écrouler.
    Bonne continuation aux pays des BRICS.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *