Ce médecin arabe est désormais le 2è médecin le plus riche du monde

Un tournant majeur vient de s’opérer dans le paysage des richesses mondiales avec l’ascension fulgurante du médecin saoudien Sulaiman Al Habib au rang de deuxième médecin le plus riche du monde, détrônant ainsi le milliardaire sud-africain Patrick Soon-Shiong. Cette métamorphose financière souligne la fluidité de l’économie mondiale et les fluctuations des fortunes, notamment dans les secteurs médical et commercial. Sulaiman Al Habib voit sa valeur nette grimper à 11,9 milliards de dollars, propulsée par sa participation de 40 % dans Al Habib Medical Services Group, un leader des soins de santé privés au Moyen-Orient.

L’histoire de Sulaiman Al Habib est celle d’une vision audacieuse et d’une croissance exponentielle. Avec une empreinte grandissante, le groupe Al Habib Medical Services, qu’il a fondé en 1993 avec une simple clinique, s’est développé pour exploiter 22 établissements médicaux et 22 pharmacies à travers l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et Bahreïn. La stratégie d’investissement diversifiée d’Al Habib, comprenant notamment l’immobilier commercial, a contribué à l’essor spectaculaire de son empire financier.

Publicité

Cette ascension fulgurante place désormais Sulaiman Al Habib au deuxième rang des médecins les plus riches du monde, juste derrière le vétéran américain Thomas Frist, co-fondateur de HCA Healthcare Inc. dont la fortune atteint 25,5 milliards de dollars. Cependant, cette nouvelle position n’est pas seulement le résultat d’une valorisation financière, mais aussi le fruit d’années d’innovation et d’engagement dans le domaine de la santé.

En contraste, Patrick Soon-Shiong, bien que renommé pour ses contributions médicales, fait face à des défis financiers. Sa valeur nette a chuté à 9,61 milliards de dollars en raison de ventes massives affectant la valeur marchande de sa participation dans ImmunityBio, une société d’immunothérapie. Malgré ces revers, Soon-Shiong maintient des liquidités stables, témoignant de sa résilience face aux fluctuations du marché.

La trajectoire d’Al Habib illustre le potentiel financier immense lié aux avancées dans le secteur médical, mais aussi les risques inhérents à toute entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *