Ce pays africain reçoit des drones turcs, l’armée en sort renforcée

Les armées africaines, souvent confrontées à d’énormes défis sécuritaires, politiques et humanitaires, voient aujourd’hui un vent de changement souffler sur le continent. Ce changement est particulièrement palpable au Mali, où les Forces Armées Maliennes (FAMa) ont récemment manifesté une montée en puissance significative. L’illustration la plus éloquente de cette évolution est la reprise de Kidal, un bastion stratégique longtemps sous le contrôle de groupes rebelles. Cette avancée, symbolisant la détermination et le courage des FAMa, marque une étape clé dans la sécurisation du territoire malien, en accord avec les résolutions internationales.

La transition actuelle au Mali s’accompagne d’une réorientation stratégique de l’armée, en témoigne la récente réception de six drones Bayraktar TB2 de fabrication turque. Cette acquisition, présentée lors d’une cérémonie en présence du leader malien, le colonel Assimi Goïta, représente un tournant technologique majeur pour les FAMa. Les drones, capables de surveiller, détecter et frapper avec précision, sont un atout considérable pour le Mali dans sa lutte contre les défis sécuritaires et terroristes.

Publicité

Renforcement de l’arsenal militaire

En outre, le Mali, sous l’égide des colonels au pouvoir depuis 2020, a renforcé son arsenal militaire avec plusieurs équipements russes et turcs, diversifiant ainsi ses alliances stratégiques. Cette démarche, incluant la rupture de l’alliance avec la France et le retrait de la mission de l’ONU (Minusma), révèle une volonté ferme de refondation de la politique de défense nationale.

Le ministre de la Défense, le Colonel Sadio Camara, lors de la cérémonie de remise des drones, a renouvelé son appel à la paix, invitant les frères égarés à rejoindre le processus de paix inter-malien. Cette déclaration souligne l’aspiration du Mali à une résolution pacifique des conflits, tout en affirmant sa capacité militaire renforcée.

Les récents succès militaires du Mali, notamment la prise de Kidal et les lourdes pertes infligées aux groupes armés terroristes et aux groupes rebelles, sont des signes encourageants de la restauration de l’autorité de l’État sur l’ensemble du territoire. Le président de la transition, Assimi Goïta, a exprimé sa gratitude et son respect envers les FAMa pour leur bravoure, tout en rendant hommage aux victimes civiles et militaires du conflit.

Publicité

La réception des drones Bayraktar TB2 par le Mali représente un moment crucial dans la reconstruction de sa capacité militaire. Cette avancée technologique, conjuguée à la détermination des forces armées maliennes, annonce un avenir où la sécurité et la stabilité pourraient enfin régner sur l’ensemble du territoire. Cet événement marque un pas de plus vers la réalisation d’une paix durable et d’un Mali souverain et sécurisé.

2 réponses

  1. Avatar de Agbaquement SODAKI
    Agbaquement SODAKI

    le Benin se cache dèrriere les Sales fesses d’un instructeur KEDJAVARA GUE VARA VARA,(Che guevara est caché actuellement en Amérique selon les drônes israêliens) au Nord du pays pour assurer sa sécurité.

  2. Avatar de Che Guevara
    Che Guevara

    Pendant que le Mali achete des drones pour prendre en charge la propre defense, le Benin se cache derriere les fesses d’instructeurs francais au Nord
    au pays pour assurer sa securite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *