Dangote: une nouvelle unité de sa raffinerie démarre bientôt

La raffinerie de pétrole de Dangote, un projet colossal d’une valeur de 20 milliards de dollars appartenant à l’homme d’affaires le plus riche d’Afrique, Aliko Dangote, entre dans une phase cruciale de son processus opérationnel. L’arrivée imminente du sixième et dernier lot d’un million de barils de brut Agbami marque un jalon essentiel avant le lancement des essais pour cette raffinerie d’envergure. Après avoir reçu ses premiers lots il y a exactement un mois, la réception finale de cette cargaison par la Nigeria National Petroleum Corporation (NNPC) est un signe concret que la raffinerie est prête à amorcer la production de produits pétroliers raffinés.

Cette étape marquante est confirmée par un communiqué de presse émis par la raffinerie de Dangote, soulignant sa préparation imminente à entamer la production grâce à la réception finale du sixième lot de brut. Cette livraison clôture la série prévue de six millions de barils nécessaires pour lancer les premières opérations de cette raffinerie à train unique, établissant ainsi un record mondial dans le domaine.

Publicité

La prochaine grande étape attendue est le démarrage de l’unité de distillation du brut, considérée comme le cœur de cette installation. Un haut responsable du groupe a dévoilé, de manière anonyme à Reuters, que ce processus crucial devrait très probablement débuter cette semaine. Cela marquera le début effectif du traitement du brut pour la production de divers produits pétroliers.

Cependant, malgré les attentes élevées suscitées par l’inauguration de cette raffinerie en mai 2023, des retards opérationnels ont freiné son avancée, générant des préoccupations quant à sa capacité à répondre aux besoins de raffinage du Nigeria. L’arrivée réussie des expéditions de brut apporte néanmoins un nouvel espoir, signalant la préparation de la raffinerie à tenir ses engagements en matière de fourniture de produits pétroliers raffinés, en particulier d’essence, au pays.

Avec une capacité de traitement de 650 000 barils par jour, la raffinerie de Dangote vise à générer un chiffre d’affaires annuel de 27 milliards de dollars à pleine capacité. Cette infrastructure gigantesque est positionnée pour satisfaire intégralement la demande intérieure du Nigeria en produits pétroliers raffinés, incluant l’essence, le diesel, le kérosène et le carburéacteur, et envisage même de produire des excédents destinés à l’exportation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires