En plein vol, une passagère sauvée par l’Apple Watch d’une hôtesse

Si beaucoup craignent de voir les machines, l’intelligence artificielle et d’autres technologies encore, prendre le dessus sur nos emplois et nos vies toutes entières… Certains outils n’ont pas pour vocation à aller aussi loin. C’est le cas de l’Apple Watch. Cette montre connectée signée Apple a pour but de donner l’heure, mais aussi de connecter son smartphone à son poignet.

Mais dans certains cas, l’Apple Watch se révèle d’une tout autre utilité. À l’occasion d’un vol survenu le 9 janvier dernier entre Birmingham, en Angleterre, et Vérone, en Italie, l’Apple Watch d’une hôtesse a permis de sauver la vie d’une femme âgée de 70 ans, qui s’est retrouvée à bout de souffle. Sans l’intervention de Rashid Riaz, médecin, de 43 ans, et la montre connectée, la passagère ne s’en serait jamais sortie.

Publicité

Une Apple Watch sauve la vie d’une femme

Seul médecin à bord, ce dernier a commencé à ausculter la septuagénaire, qui ne répondait pas à ces questions. Il a toutefois réussi à apprendre qu’elle était prédisposée à des troubles cardiaques. Il a alors utilisé l’Apple Watch d’une hôtesse de l’air pour mesurer son taux d’oxygène dans le sang via l’application Blood Oxygen. Résultat ? Celle-ci avait une faible saturation en oxygène.

Les avions manquent de matériel médical

Une bouteille d’oxygène a alors été demandée auprès de l’équipage. Celle-ci a permis de stabiliser la patiente, jusqu’à l’atterrissage final. Sur place, la patiente a reçu une assistance médicale supplémentaire et s’est assez vite remise de ce qui lui était arrivé. Si les équipes Ryanair ont été louées par le docteur Riaz, ce dernier a toutefois admis que les avions de manière générale semblaient manquer d’outils pour réaliser des diagnostics médicaux.

Une application qui pourrait d’ailleurs bientôt disparaître des magasins digitaux Apple. En effet, la marque à la pomme est en conflit ouvert avec la société de développement Masim, à l’origine de ce logiciel. Les prochaines Apple Watch, les Apple Watches Series 9 et Ultra 2 ne devraient pas être en mesure d’accueillir cette application à moins qu’un accord ne soit rapidement trouvé entre les deux entités concernées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *