Médiation au Niger : Le voyage de la délégation de la Cedeao avorté, la raison

Annoncés à Niamey ce jeudi 25 janvier 2024 pour une séance de travail avec les autorités nigériennes, les émissaires de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) n’ont pas pu effectuer le déplacement. Et pour cause, l’avion qui leur a été affrété pour cette mission a eu des problèmes techniques à la dernière minute.

« La délégation de la Communauté a passé toute la journée de jeudi à l’aéroport d’Abuja, prête à se rendre à Niamey. Malheureusement, en raison de problèmes techniques de l’avion que la Commission avait affrété, le vol spécial devant conduire la délégation d’Abuja à Niamey n’a pu être effectué », précise un communiqué de l’institution sous régionale.

Publicité

Conséquences, cette mission de négociation confiée à la Task Force Présidentielle par la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao, en accord avec les autorités nigériennes a été purement et simplement reportée aux calendes grecs. Selon le communiqué, une nouvelle date sera donc retenue par les parties prenantes en vue de reprogrammer la mission dans les plus brefs délais, indique le communiqué. Face à cette situation, la CEDEAO dit avoir « présenté ses regrets aux autorités nigériennes » et réitéré par la même occasion son engagement pour trouver un règlement négocié aux problèmes politiques dans la sous-région.

Mais du côté de Niamey, l’on parle de la mauvaise foi de la Cedeao dans la résolution de cette crise qui dure depuis 6 mois jour pour jour. « Nous sommes dans l’obligation de constater qu’il y a une mauvaise foi de cette organisation et probablement des pays qui sont derrière et qui poussent à ne pas permettre à notre pays, qui a fait le choix de s’orienter vers la souveraineté, de sortir de cette situation de punition qu’on lui impose », a déclaré Ali Mahamane Lamine Zeine, le premier ministre nigérien au cours d’un point de presse animé jeudi. A cette occasion, le premier ministre a répondu aux rumeurs qui font état de ce que la junte militaire n’aurait pas délivré l’autorisation de vol et d’atterrissage nécessaire à l’avion qui devait transporter la délégation de la Cedeao.

« Dans un premier temps, ils ont prétexté ne pas avoir l’autorisation de survol et d’atterrissage sur notre territoire, cela n’étant pas fondé. Nous allons vous remettre les copies des deux autorisations », explique Ali Mahamane Lamine Zeine, en exhibant les copies des autorisations. La délégation de la Cedeao qui était attendue à Niamey est composée du ministre béninois des affaires étrangères Olushegun Bakari et ses homologues du Togo et de la Sierra Léone. La mission dont elle était investie était de dialoguer avec la junte et d’autres parties prenantes, en vue de convenir d’une courte feuille de route de transition et de mettre en place des organes de transition.

7 réponses

  1. Avatar de rodrigue
    rodrigue

    « La liberté n’est rien. Ce qui est ardu, c’est comment vivre libre ». disait quelqu’un.
    Aujourd’hui le Niger fait face à son destin: sa vraie souveraineté et cela a un coût.
    Le Niger ne peut pas survivre seul. Il lui faut des partenaires comme la CEDEAO et vivement que les négociations reprennent pour la satisfaction de tous.

  2. Avatar de Tchité
    Tchité

    On comprend maintenant pourquoi elle est la proie facile de Macron et ses dictats. La cedeao n’est, en réalité, pas les moyens de sa propre politique.

    1. Avatar de Vivelarupture
      Vivelarupture

      Est ce que les pays membres paient leurs cotisations à temps pour permettre à l’institution de fonctionner? c’est toute la question

  3. Avatar de Tchité
    Tchité

    Quelle honte pour elle-même, cette CEDEAO !!!

  4. Avatar de Napoléon
    Napoléon

    Le Niger n’a qu’à tourner définitivement dos à cette CEDEAO sous la gouverne de la France. Le Burkina, le Mali et le Niger doivent prendre leur destin en main et agir pour ne plus dépendre de qui que ce soit. Ils seront rejoints par d’autres pays de la région et la CEDEAO avec la France mourront leur mort. La souveraineté ne se négocie pas.

    1. Avatar de Tchité
      Tchité

      Je ne sais même pas ce qu’ils vont faire au Niger. Du non-sens.

      Le Niger a pris son destin en ✋️ main. Où est le problème ?

      1. Avatar de ada
        ada

        Quel naze ce Tchité.
        La CEDEAO s’est déplacée au Niger parce que les Trouducs de putschites les y ont invités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *