Or en Afrique : bataille entre deux investisseurs chinois dans ce pays

L‘Afrique regorge d’inestimables ressources minières qui sont aujourd’hui extrêmement convoitées. L’Or en particulier fait figure de référence. La zone de l’Afrique de l’Ouest est très riche en ressources aurifères et les pays qui s’y trouvent sont dans le peloton de tête des pays producteurs d’or en Afrique. La Côte d’Ivoire par exemple a enclenché de nombreux projets qui vont lui permettre de devenir un acteur important de la production d’Or sur le continent.

De très grands investisseurs se bousculent en terre d’Éburnie afin d’exploiter les filons aurifères. La Chine est particulièrement active en Côte d’Ivoire. Actuellement, deux investisseurs chinois se livrent une féroce concurrence pour exploiter la mine d’or Abujar. Le site est situé à environ 400 kilomètres de la capitale économique, Abidjan et il produit des revenus conséquents pour le trésor ivoirien. Divers investisseurs lorgnent sur la mine d’Or d’Abujar mais les plus actifs sont sans conteste les chinois.

Publicité

En outre, les deux investisseurs venus de l’Empire du Milieu que sont Zhaojin Mining et Chifeng Jilong Gold Mining sont prêts à débourser des sommes mirobolantes afin de se positionner sur le projet d’exploitation de la mine d’Abujar. Présentement, c’est la compagnie Tietto Minerals qui exploite le filon aurifère d’Abujar. Tout récemment, le conseil d’administration de Tietto Minerals a rejeté une offre d’achat de Zhaojin Mining.

L’investisseur chinois avait mis sur la table la somme de 400 millions $. Chifeng Jilong Gold Mining est le principal actionnaire de la société Tietto Minerals. Conscient de l’immense potentiel de la mine d’Or d’Abujar, Chifeng Jilong Gold Mining ne compte pas rendre la tâche aisée à l’un de ses principaux concurrents. Tietto Minerals a réalisé une production exceptionnelle en 2023. En effet, des sources proches de la compagnie indiquent une production totale de 2,8 tonnes d’or, ce qui équivaut à une valeur de 193 millions de dollars.

Malgré ces chiffres affolants, Chifeng Jilong Gold Mining affirme que la mine d’Abujar n’a pas encore exploité son plein potentiel. Rien que pour le premier trimestre de l’année 2023, les bénéfices réalisés s’élevaient à 6 millions de dollars. La bataille est véritablement âpre entre les deux investisseurs chinois pour prendre le contrôle du gisement aurifère.

Publicité

D’après des sources bien introduites, Zhaojin Mining souhaite racheter la mine dans le but d’activer des leviers qui vont faire basculer la production dans de nouvelles sphères. Comme on l’avait indiqué plus haut, d’autres investisseurs essaient de se frayer un passage vers le filon ivoirien. Des investisseurs américains possèdent une part minime dans Tietto Minerals et il se pourrait bien qu’ils soient ceux qui vont faire bouger les lignes. Reste à savoir qui de Zhaojin Mining ou de Chifeng Jilong Gold Mining bénéficiera de la bienveillance des investisseurs américains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *