Russie: l’armée bombarde accidentellement un village, aucune victime

Ce mardi matin, une série de frappes massives a été menée par la Russie contre l’Ukraine, déclenchant un incident regrettable dans un village à l’ouest de la Russie. Selon le ministère russe de la Défense, un village nommé Petropavlovka, situé dans la région de Voronej, à environ 150 kilomètres de la frontière ukrainienne, a été accidentellement touché par une explosion provenant d’une munition transportée par un avion de l’armée de l’air vers 9 heures du matin.

Les conséquences ont été immédiates : sept bâtiments ont subi des dommages, mais heureusement aucune victime n’a été signalée dans cette tragédie. Les autorités locales ont pris en charge les habitants, les réinstallant dans des centres d’accueil pour assurer leur sécurité. Malgré la reconnaissance de cet incident par le ministère russe de la Défense, d’autres informations, bien que rapportées par l’armée ukrainienne, demeurent sujettes à des confirmations supplémentaires.

Publicité

Selon ces déclarations, la Russie aurait tiré 99 missiles sur l’Ukraine, mais 72 d’entre eux auraient été interceptés par la défense aérienne ukrainienne. Le commandant en chef de l’armée ukrainienne, Valery Zaloujny, a précisé que parmi les cibles détruites, dix missiles hypersoniques Kinjal et trois missiles de croisière Kalibre figuraient parmi les munitions interceptées, en plus de 59 projectiles de croisière de types Kh-101, Kh-555 et Kh-55.

Cette situation a suscité des inquiétudes internationales et a ravivé les tensions déjà vives entre la Russie et l’Ukraine. Les frappes massives de la Russie contre l’Ukraine ont été fortement critiquées et ont attiré l’attention de la communauté internationale sur les conséquences dévastatrices des conflits militaires.

Les habitants de Petropavlovka, bien que soulagés qu’aucune victime n’ait été signalée, font face à la réalité de dommages matériels considérables dans leur village. Depuis bientôt deux ans, la Russie a lancé une offensive en Ukraine qui a fait de nombreux morts dans chaque camp et plusieurs déplacés ukrainiens.

2 réponses

  1. Avatar de The Atlantean
    The Atlantean

    Ah ces russes à défaut de cibles ukrainiennes en vue, on prend pour cible son propre village, et vran! on largue une puissante bombe. Il faut être un russe pour le faire, des russes de véritables « CAS ».

  2. Avatar de (@_@)
    (@_@)

    Pas de victime, on peut en rire 🙂 🙂 🙂

    \\\\.///
    (@_@)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *